Lancement du projet de «professionnalisation des journalistes nigériens pour la couverture médiatique du processus électoral 2020-2021» :Outiller les journalistes pour contribuer à des élections apaisées

0
21


Partager c’est aimer!

L’Ambassade des États-Unis d’Amérique à Niamey, en collaboration avec l’Association des professionnelles africaines de la communication (APAC, section du Niger), a lancé le 30 novembre dernier, dans les locaux du Centre culturel américain, le projet de «Professionnalisation des journalistes nigériens pour la couverture médiatique du processus électoral 2020-2021». L’objectif de ce projet est de renforcer les capacités des journalistes des huit régions du pays dans le traitement de l’information avant, pendant et après les élections. La cérémonie de lancement de ce projet a été placée sous les auspices du président du Conseil Supérieur de la Communication Dr Sani Kabir.

Le lancement de ce programme coïncide avec la célébration de la 7eédition de la Journée nationale de la liberté de presse qui se déroule dans un contexte marqué par l’organisation des élections. A cet effet, le Directeur de la diplomatie publique de l’ambassade des USA, M. Stephen E. Dreikorn a affirmé, «Chaque jour nous travaillons ensemble sur le plan diplomatique pour renforcer la sécurité, soutenir l’économie et faire en sorte que la démocratie prospère. Aujourd’hui, nous honorons les journalistes et le journalisme qui sont deux aspects centraux de la démocratie».

Pour le chargé d’Affaires de l’ambassade des USA, M. Jay Zimmerman, ce programme de formation des journalistes est crucial d’autant plus que la presse a la responsabilité de rendre compte des élections pendant tout le processus, de la campagne électorale, en passant par la transition et le début de la prochaine administration de façon exacte et équitable. «Nous lancerons un concours médiatique pour les participants au programme qui commence le 4 décembre. Les meilleures œuvres qui font la promotion des élections pacifiques au Niger seront primées. La remise des prix aura lieu le 03 mai 2021 à l’occasion de la Journée mondiale de la presse», a annoncé le chargé d’Affaires, M. Jay Zimmerman.

Selon la représentante de la présidente de APAC-Niger, Mme Fadimou Moumouni, c’est conscient du rôle que joue les medias en temps de crise et de guerre, et au regard de ce contexte électoral que l’association APAC-Niger a proposé ce plan de communication en période électorale en vue d’assurer une transition politique souple, paisible et démocratique. «Les medias sont essentiels à la démocratie et il est impossible de tenir des élections démocratiques sans les medias», a-t-elle déclaré. Pour que les élections soient démocratiques, libres et équitables, a poursuivi Mme Fadimou Moumouni, «il faut non seulement que le vote puisse se dérouler dans des bonnes conditions mais aussi que les électeurs aient accès à une information adéquate sur les partis politiques, les candidats et le processus électoral lui-même afin de faire un choix éclairé». Pour la représente de APAC Niger, une élection ne peut pas être démocratique sans les medias qui jouent un rôle de veille et de surveillance et qui garantissent la transparence du processus.

Pour sa part, le président du Conseil supérieur de la communication, Dr Kabir Sani, a indiqué dans son discours de lancement officiel du programme que, l’organisation d’élections est souvent sources de tensions sociopolitiques. «C’est dire que ce projet de professionnalisation des journalistes nigériens pour la couverture du processus électoral vient à point nommé car les médias  jouent un rôle très important, celui de vecteur de la paix et de cohésion sociale», a déclaré le président du CSC. Enfin, Dr. Kabir Sani a remercié l’ambassade des États-Unis d’Amérique et APAC-Niger pour leur contribution pour des élections apaisées au Niger.

Issoufou A. Oumar(onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici