Le congrès reconduit M. Mahamadou Salissou Habi à la présidence du parti et soutient le candidat Mohamed Bazoum aux élections présidentielles – Le Sahel

0
8


Sharing is caring!

 

Le parti dénommé l’Alliance Démocratique pour le Niger (ADN-FUSAHA), a tenu, samedi 12 septembre dernier à Tahoua, les assises de son 2ème Congrès ordinaire sous le thème : « le rendez-vous de la maturité : s’organiser pour mieux faire face aux grand défis socioéconomique et politique du Niger». Ce congrès présidé par  M. Habi Mahamadou Salissou, a vu la présence massive des militants, militantes, sympathisants de l’ADN-FUSAHA, ainsi que des représentants des partis alliés, des non-affiliés et de l’opposition.

 

C’est dans une arène des jeux traditionnels de Tahoua pleine comme un œuf que ce sont tenus les travaux de ce 2ème congrès Ordinaire de l’Alliance Démocratique pour le Niger ADN-FUSAHA, les délégués venus des 8 régions du Niger étant tous là au grand complet. Au programme de ce grand rassemblement des militants et militantes présidé par le président du parti, M. Habi Mahamadou Salissou, on notera, entre autres, la révision des textes fondamentaux du parti, l’adoption de plusieurs résolutions, les déclarations des délégations régionales et des bureaux provisoires des jeunes et femmes.

Dans son discours d’ouverture, le président de l’ADN-FUSAHA, M. Habi Mahamadou Salissou, a tout d’abord souhaité la chaleureuse bienvenue aux congressistes, aux représentants des partis alliés, aux non-affiliés et à l’opposition, avant de leur adresser ses vifs remerciements. Le président du parti a aussi eu une pensée à nos compatriotes victimes des inondations et a demandé à ‘’tous les militants d’apporter leur aide aux sinistrés’’. Il a eu une autre pensée à l’endroit de nos forces défense et de sécurité victimes des agressions terroristes.

Parlant des futures échéances électorales, le président Habi Mahamadou Salissou a aussi lancé, du fond du cœur, un appel à toutes les formations politiques de tous bords d’accepter de ‘’venir autour de la table à fin de chercher un consensus général pour participer à l’organisation des élections générales 2020-2021. ‘’Un sursaut politique n’est jamais de trop’’, a-t-il martelé.

Déclinant les crédos de son parti, l’ADN-FUSAHA, M. Habi Mahamadou Salissou a tenu à souligner que ‘’l’autre façon de faire la politique, c’est bannir l’affrontement en tout genre dans le jeu politique, c’est promouvoir la paix et la quiétude sociale, la justice et l’équité pour tous et l’unité nationale’’.

Un autre credo de l’ADN-FUSAHA, a-t-il ajouté, c’est de ‘’veiller à ce que les Nigériens bénéficient de l’égalité de chance dans leurs aspirations à servir leur pays et avoir du respect aux institutions de la République, de les renforcer pour un encrage réel de la démocratie et de l’Etat de droit’’.

Pour les futures échéances électorales, le président du parti ADN-FUSAHA a demandé aux militants de s’armer de courage et de se remobiliser davantage pour mettre en place, à l’issue des prochaines élections locales et législatives, les vrais fondements pour un parti politique, c’est à dire doter l’ADN-FUSAHA, sur l’ensemble du territoire, des élus au sein des conseils municipaux, régionaux et à l’Assemblée nationale’’.

Le président du parti a saisi cette heureuse opportunité pour rendre un vibrant hommage au Président de la République, SE. Issoufou Mahamadou, « ce digne fils du Niger qui, a su transformer le Niger pendant 10 ans au pouvoir, malgré un environnement caractérisé par l’insécurité ».

Les assises de ce 2ème congrès ordinaire ont été sanctionnées par des recommandations et résolutions. Ainsi, le congrès demande dans, les meilleurs délais possibles, de mettre toutes les structures de participation en vue de la tenue prochaine du congrès national des structures de participation femmes ‘’colombes’’ et cadres du parti.

De même, le congrès recommande au président du parti issu des assises du 2ème congrès ordinaire à prendre toutes les dispositions utiles pour la prise en compte des ambitions et préoccupations du parti dans le cadre d’un programme minimum de convergence avec le PNDS et son candidat Bazoum Mohamed.

À l’issue de ce 2ème congrès, les congressistes ont renouvelé leur confiance au président du parti Mahamadou Salissou Habi, en le reconduisant au poste de président, avant de décider, en toute souveraineté, de soutenir le candidat du PNDS Tarrayya Mohamed Bazoum, dès le premier tour des élections présidentielles de 2020-2021.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que fort de sa devise ‘’Unité-Paix-Développement’’, le parti ADN-FUSAHA a apporté la preuve de sa grandeur au cours de ses assises de Tahoua, et entend désormais s’affirmer davantage en inscrivant sur la liste des grandes formations politiques au Niger.

 

Abdou Abdourahmane,

ONEP-Tahoua



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici