le coup de sang de Bakker pendant le décrassage

0
17



Après avoir passé l’intégralité de la rencontre face à Dijon (4-0) sur le banc, Mitchel Bakker aurait, selon les informations de L’Équipe, rechigné à effectuer le décrassage d’après-match avec certains de ses coéquipiers, au point de rentrer au vestiaire prématurément. Le latéral s’est par la suite excusé.

Après la nette victoire à Dijon samedi (4-0), tout va bien pour le Paris Saint-Germain. Et pas certain que cet épisode vienne impacter la dynamique positive du club parisien. Selon les informations de L’Équipe, Mitchel Bakker aurait quitté prématurément le décrassage d’après-match, après la rencontre au stade Gaston-Gérard.

Après avoir passé tout le match sur le banc, le latéral néerlandais devait participer à de légers entraînements aux côtés de Laywin Kurzawa et Colin Dagba. Au bout de quelques minutes, Bakker aurait refusé de continuer la séance. Le Parisien aurait mis un coup de pied dans du matériel avant de se diriger vers les vestiaires.

Des excuses présentées au staff

Alors que Kurzawa aurait tenté de le retenir, Bakker aurait lâché un: “Non, c’est bon.” Avant de revenir au bout de quelques secondes sur le terrain pour achever le décrassage et présenter ces excuses aux préparateurs physiques. Un geste d’humeur qui ne devrait pas changer grand chose à la situation de Bakker.

Chouchou de Thomas Tuchel, le Néerlandais est l’un des grands perdants de l’arrivée de Mauricio Pochettino sur le banc parisien. Alors que Kurzawa était remplaçant face à Dijon, l’entraîneur du PSG lui a préféré Abdou Diallo ce samedi après-midi. Depuis l’arrivée de Pochettino, Bakker n’a disputé que 360 minutes sur 1.170 possibles.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici