Le Covid-19 et son macabre comptent au menu de la presse sénégalaise

0
60


Les quotidiens sénégalais reçus lundi à l’APA accordent un traitement préférentiel au coronavirus, insistant sur son décompte macabre. virus au service d’accueil d’urgence du Centre hospitalier national universitaire de Fann de Dakar, constate que “47 contacts (sont) en liberté”.

Selon ce journal, à Fann, un médecin, trois infirmières et un technicien de surface sont infectés.

«Week-end macabre – Corona en tue 5 en 48 heures. L’âge des victimes varie de 37 ans à 75 ans. Quatre morts vivent à Dakar, le 5ème est de Touba. 158 cas de Covid-19 identifiés au cours du week-end, dont 19 cas communautaires. Neuf morts en une semaine, 19 depuis le 2 mars (date de détection du patient zéro) », explique Vox Populi.

Soulignant ces chiffres, Kritik parle d’un “cycle funèbre d’un week-end”, avec “5 morts en 48 heures”.

Cette situation pousse Libération à voir le «Covid-19 dans tous ses états» avec «dix morts en une semaine, dont 5 entre samedi et dimanche. 8691 contacts en isolement cellulaire le 7 mai ».

“L’étranger, 16e mort détecté post mortem, ce samedi-Détails d’un cercueil”, titre de la source A, soulignant que crédité d’être colonel de Guinée Bissau, la victime a, dans le cadre de la coopération sanitaire, rallié Dakar, en au milieu de la semaine dernière.

Le journal informe qu’avant d’embarquer sur un vol spécial, le défunt avait déclaré une pathologie autre que le coronavirus, mais il a été démenti par le résultat de son prélèvement.

«Pandémie de Covid-19, nombre de morts au Sénégal et dans la diaspora. 99 Sénégalais décédés de Covid-19 », écrit L’Observateur, à côté de L’As, qui note que« la courbe fatale (monte) en flèche ».

Walf Quotidien parle de la gestion du Covid-19 et note un “gâchis au sommet”.

Cependant, EnQuête donne «des raisons d’espérer», malgré la mortalité et l’augmentation des cas graves de Covid-19.

Cependant, le journal rappelle que “ce week-end a été macabre avec 5 décès et 7 cas graves en cours de traitement”.

Parlant du message à la Nation du chef de l’Etat prévu pour demain mardi à 20 heures, Vox Populi scrute “ce que Macky annoncera aux Sénégalais”.

“Le président et l’annonce de la réouverture des lieux de culte-Foi contre la loi”, titrait South Daily, signalant une alerte rouge contre le Covid-19.

De son côté, Direct News voit Macky face à une équation à plusieurs inconnues avec “les religieux (qui) violent l’état d’urgence”.

Aux Echos, le député Toussaint Manga, représentant du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) au Comité de suivi Force-Covid, nie et maintient qu ‘”un perdiem était effectivement prévu. Il était écrit noir sur blanc. Le général (François Ndiaye, président dudit fonds) a eu la prévoyance de rallier notre position ».

Le Quotidien sort de ce cadre et parle du contrat Senelec-Akillee qu’il assimile à “un cas”.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici