Le discours de mobilisation de Costil avant Nantes-Bordeaux

0
14



Face à la presse à deux jours d’affronter le FC Nantes avec Bordeaux dans un match décisif pour le maintien, Benoît Costil a appelé à l’union sacrée avant la rencontre. Le gardien des Girondins estime que ce match face aux Nantais sera “un combat”, dans lequel il faudra répondre présent.

Si la fin de championnat offre une course au titre folle, la lutte pour le maintien s’annonce aussi agitée. Ce samedi, Bordeaux ira défier le FC Nantes sur sa pelouse avec l’objectif de valider son maintien par une victoire. Avec 39 points au compteur, les Girondins pointent à la 15e place et affrontent des Nantais barragistes avec 34 points. En amont de cette rencontre capitale, Benoît Costil était présent ce jeudi en conférence de presse pour appeler les siens à rester concentrés.

“Je vais me répéter mais tous les matchs sont compliqués pour nous, sans aucune exception. Face à Nantes, ce sera aussi un match compliqué contre une équipe sur une bonne dynamique et qui ne lâche rien, insiste-t-il. On voit que personne ne lâche, tout le monde s’accroche. Il va falloir batailler jusqu’au bout. Ce match sera un combat, une bataille et il faudra répondre présent.”

Le portier bordelais est aussi revenu sur la courte victoire obtenue la semaine dernière face au Stade Rennais (1-0). Les Girondins se sont offerts un vrai bol d’air mais doivent rester concentrés, estime Benoît Costil: “Rien n’est fait, il y a encore du travail et l’objectif du maintien n’est pas validé. Il y avait de la satisfaction, du soulagement. On se devait aussi d’être dans la retenue. L’atmosphère est un peu plus apaisée mais on garde le cap avec l’ensemble du groupe, du staff. On travaille de la même manière pour obtenir ce maintien tout simplement.”

“La priorité, c’est de se sauver”

Avant ce match capital pour le maintien face aux Canaris, Benoît Costil a tenu un discours lucide sur la situation délicate traversée par les Girondins. Le portier a rappelé que l’objectif était d’assurer le maintien au plus vite.

“La priorité c’est Bordeaux. C’est de se sauver, et après il se passera ce qu’il devra se passer. Pour les joueurs, pour le staff, les dirigeants, pour tout le monde. Aujourd’hui, les Girondins de Bordeaux c’est au-dessus de nous tous.”

L’été devrait être agité du côté de Bordeaux, notamment autour de la reprise du club (lâché par son actionnaire King Street) mais Benoît Costil souhaite d’abord se concentrer sur les objectifs que les joueurs peuvent remplir sur le terrain avant de penser aux prochaines semaines.

“Faisons en sorte que le club soit en Ligue 1 et après, pour l’avenir des uns des autres, il y aura le temps d’y réfléchir, de voir ce que les nouveaux dirigeants vont vouloir faire, si il y a des nouveaux dirigeants. C’est rempli d’incertitude tout ça, estime le gardien. Donc jouons les trois matchs, et après, il y a pas mal d’incertitudes.”



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici