Le FMI prévoit une récession plus profonde que prévu en 2020

0
115



Publié le: Modifié:

Suite aux mesures de confinement pour endiguer la pandémie de Covid-19, la récession mondiale sera plus forte que prévu cette année, selon les dernières prévisions du Fonds monétaire international (FMI) publiées mercredi.

La récession mondiale sera plus difficile que prévu. Les dernières prévisions du Fonds monétaire international publiées mercredi 24 juin tablent désormais sur une contraction du PIB mondial de 4,9% en 2020, contre 3% en avril. Cette récession fait suite à des mesures de confinement pour endiguer la pandémie de Covid-19.

Toutes les régions du monde sont affectées par ces projections pessimistes. Le PIB des États-Unis, première économie mondiale, plongera de 8%, contre 5,9% précédemment estimé.

Par ailleurs, l’institution de Washington estime que la reprise attendue en 2021 sera moins soutenue qu’initialement prévue (+ 5,4% contre 5,8%). Et au total, cette crise entraînera une perte cumulée de plus de 12 billions de dollars pour l’économie mondiale en deux ans.

Une croissance mondiale rebondissante mais, derrière les chiffres, une chape sociale, une flambée des faillites et une incertitude généralisée: aperçu des scénarios de l’économie mondiale en 2021 après le choc des coronavirus.

Relance de l’économie mondiale

À première vue, certains chiffres suggèrent cependant un retour rapide à la normale l’an prochain: 5,4% de la croissance mondiale attendue par le FMI, en ligne avec les + 5,2% prévus pour 2021 par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Alors, 2020 ne sera-t-il qu’un mauvais souvenir rapidement oublié? Non, avertissent de plus en plus d’économistes, alarmés par la violence du choc au premier semestre. Ils s’attendent à une lente reprise, à condition qu’une deuxième vague du nouveau coronavirus ne frappe pas.

Le FMI a également précisé que, malgré le rebond attendu, le PIB mondial en 2021 sortirait de 6,5% par rapport à ce qui était attendu avant la pandémie.

Avec AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici