Le juge rejette la demande de Trump de bloquer le livre de Bolton

0
34



Publié le: Modifié:

Un juge fédéral a rejeté samedi la demande de l’administration présidentielle américaine d’interdire la libération de l’ancien conseiller de Donald Trump, John Bolton.

C’est un échec pour Donald Trump. Un juge fédéral américain a refusé samedi 20 juin d’interdire la publication du livre sur les explosifs par l’ancien conseiller de Donald Trump, John Bolton. Une interdiction exigée par l’administration du président.

>> Lire: États-Unis: “En quelques phrases, John Bolton a ruiné la campagne de Donald Trump”

John Bolton “représentait un risque pour la sécurité nationale des États-Unis” et “mettait son pays en danger”, a déclaré le juge Royce Lamberth dans sa décision.

Mais “le gouvernement n’a pas établi qu’une interdiction empêcherait des dommages irréparables. Sa demande est donc rejetée”, a-t-il conclu. Peu de temps après sa conclusion, Donald Trump a déclaré que son ex-conseiller Bolton paierait “le prix fort” pour son livre.

“Bolton a enfreint la loi et a été critiqué et réprimandé pour cela, avec un prix très élevé à payer. Il aime larguer des bombes sur des gens et les tuer. Maintenant, c’est lui que les bombes vont être larguées”, a-t-il également déclaré sur Twitter.

“Je ne vois pas vraiment ce que je peux faire avec tous ces livres déjà distribués à travers le pays”, a averti Royce Lamberth vendredi. “Les dégâts sont déjà faits, il me semble”, a-t-il déploré, alors que le livre devrait sortir mardi.

Le gouvernement des États-Unis avait demandé à la dernière minute de bloquer la publication de “The Room Where It Happened”, une chronique des 17 mois de l’auteur avec l’occupant du bureau ovale en tant que conseiller à la sécurité nationale en 2018-2019.

L’avocat du gouvernement, David Morrell, a déclaré que le livre était chargé d’informations “classifiées”.

Avec AFP





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici