Le président du PSG Ultras se défend contre les critiques

0
34



Romain Mabille, en tant que président du Collectif Ultras Paris (CUP), cComment vivez-vous la controverse sur le non-respect des gestes barrières lors du PSG-Beveren vendredi?

Nous l’avons mal vu, car ce n’était pas du tout l’objectif de notre venue. Nous pensions qu’il allait être difficile de combiner le mouvement ultra et le retour aux stands (selon un protocole sanitaire, ndlr), mais nous avons essayé de le faire. Je ne comprends pas que nous soyons écrasés. Bien sûr, il y avait des problèmes, mais il n’y avait aucune mauvaise intention. Nous ne voulions pas être irresponsables, ni mettre les gens en danger. Nous voulions juste organiser au mieux le retour des supporters dans les tribunes. Ça n’a pas commencé par un mauvais pressentiment.

>> Coronavirus: Wolff demande des excuses aux supporters parisiens

De quoi aviez-vous tort?

Sur la répartition des personnes, déjà. Au lieu de tout descendre, nous aurions pu mieux nous répartir dans la galerie. Je pense aussi que nous avons sous-estimé le fait que les gens étaient très heureux de revenir au stade et de voir leur équipe. Inconsciemment, ils se sont rapprochés les uns des autres et ils ont oublié les gestes de barrière. Nous comptons rectifier la fusillade mardi (contre le Celtic, ndlr). Bien sûr, nous sommes ultras, mais cela peut respecter les instructions.

Comprenez-vous que le monde du sport détermine votre comportement?

Je trouve ça facile, c’est un peu comme tirer sur l’ambulance. Quand on voit le gentleman de la Rugby League (Paul Goze, président de la LNR, ndlr) qui nous excite, alors qu’il n’a pas lui-même participé à des réunions depuis deux mois avec l’INS (National Supporterism Authority) pour organiser le retour d’expérience de les supporters sur les événements, quand on voit aussi le ministre des Sports, deux heures avant le match dans un lieu fermé avec une cinquantaine d’athlètes sans masques, qui se permet de tweeter sa photo avec fierté puis de nous critiquer, je ne le fais pas comprendre. Nous participons à toutes les discussions, nous sommes à l’INS, à l’ANS, nous sommes vraiment dans le dialogue et nous cherchons des solutions. Le fait que nous soyons laissés dans la nature, que nous soyons autorisés à nous débrouiller seuls avec le PSG puis à nous tomber dessus, ce n’est pas correct. Ni le ministère ni la fédération n’ont fait de recommandations au PSG pour organiser la réunion. Nous avons réussi par nous-mêmes.

De quoi discutez-vous avec le PSG pour améliorer les choses?

On discute d’une meilleure distribution, pour mieux gérer le côté hygiène du jeu, mais je pense que ça va le faire, il n’y a aucune raison que ça tourne mal. Ce n’était pas un fiasco total non plus (vendredi). Nous sommes tous arrivés au stade masqués et nous avons commencé par nous éloigner, même si au fur et à mesure que le match avançait, nous nous sommes rapprochés. Je pense qu’il sera nécessaire de faire plusieurs blocs distincts, tous les autres rangés étant condamnés.

Allez-vous envoyer un message d’apaisement?

Le meilleur message à faire passer est d’être là et de respecter les gestes de la barrière. Cela montrera que même s’il y a eu un hoquet dans le premier match, nous ne sommes pas irresponsables ou marginalisés. Nous sommes en mesure de respecter les réglementations sanitaires.

Il y a aussi un message pour le personnel soignant …

C’était important pour nous d’être présent pour envoyer des messages positifs à l’équipe avant les finales de coupe et la Ligue des champions à Lisbonne. Et oui, nous voulions aussi rendre hommage au personnel infirmier et à tous ceux qui ont aidé pendant l’accouchement. Nous voulions délivrer des messages positifs, pas déclencher un tollé médiatique.

Savez-vous comment se déroulera la finale 8 de la Ligue des champions à Lisbonne pour les supporters, sachant que le gouvernement portugais a annoncé une séance à huis clos?

Nous n’avons aucune information. Nous, le message que nous envoyons est que s’il n’y a pas de public dans les stades, il n’y aura pas de déplacements organisés. C’est inutile.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici