Le Président Issoufou a inauguré la centrale thermique de Goudel – Niger Inter

0
60


Le 17 mars 2021, le Président de la République, Issoufou Mahamadou, était à Goudel, un quartier de Niamey, où il a inauguré la Centrale Thermique à pétrole brut dont la construction a été menée de bout en bout suivant un partenariat public-privé par le consortium IsTITHMAR Ouest Africa. La supervision des travaux a été faite par le Ministère de l’Energie et de la NIGELEC.

La cérémonie de mise en service de la centrale s’est déroulée en présence des Présidents des Institutions de la République, des Membres du Gouvernement, du Gouverneur de la Région de Niamey, de plusieurs chefs de missions diplomatiques accréditées au Niger et plusieurs autres invités de marque.

Après avoir coupé le ruban, geste symbolique qui met en service la centrale, le Président de la République s’est prêté aux questions des journalistes présents pendant la cérémonie. Le Chef de l’Etat a, de prime abord, indiqué que « nous sommes convaincus qu’il n’y a pas de développement économique pour un pays sans énergie électrique » parce que celle-ci constitue à elle seule un indicateur de puissance au niveau du pays.

Il a, ensuite, expliqué que la centrale qui a été inaugurée ce mercredi 17 mars 2021 entre dans le cadre de la lutte que mène le Gouvernement pour assurer l’indépendance énergétique de notre pays.

Pour le Président Issoufou, notre Gouvernement a décidé d’exploiter « toutes les sources d’énergie disponibles à moindres coûts pour alimenter le développement économique du Niger car nos villages, nos industries, notre agriculture etc. ont besoin de l’énergie ».

Le Chef de l’Etat a aussi indiqué que le projet de centrale thermique de Goudel entre en droite ligne avec les objectifs du Programme de la Renaissance du Niger. Il a, par ailleurs, souligné la satisfaction qui est la sienne d’avoir rempli un autre engagement qu’il avait pris vis-à-vis des populations nigériennes sur le plan énergétique.

« C’est pour cela que je me réjouis de la cérémonie de ce matin », a-t-il laissé entendre.

D’une capacité de 89 MW, la Centrale de Goudel est, avec de celle de Zinder dont les travaux vont bientôt démarrer, un projet qui coûte globalement de 66,25 milliards de FCFA.

Elle représente une importante infrastructure qui va certainement améliorer et sécuriser l’approvisionnement en électricité des régions de Dosso, Niamey et Tillabéry. Elle est composée, entre autres, d’une salle de machines dans laquelle sont installés six groupes électrogènes d’une puissance unitaire de 11,82 MW auxquels sont associés d’autres groupes auxiliaires et une autre salle dans laquelle sont placées des cellules de protection moyenne tension et basse tension.

En cas d’insuffisance ou d’absence totale de la fourniture en énergie importée du Nigéria, la centrale thermique de Goudel peut couvrir jusqu’à 75 % de la demande en électricité des populations se trouvant sur la ligne Dosso-Niamey-Tillabéry.

Bassirou Baki Edir

.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici