Le président Issoufou Mahamadou salue la mise en œuvre d’une stratégie communautaire pour faire face à la crise sanitaire de Covid-19 – L’innovation au service de l’information pour mieux informer.

0
128


Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, participe, ce lundi 27 avril 2020, au sommet virtuel de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), sur la crise sanitaire provoquée par COVID 19 .

Ce sommet de visioconférence, qui rassemble les huit chefs d’État des pays membres, est présidé par SEM Alassane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, président en exercice de la conférence des chefs d’État et de gouvernement.

Dans un discours prononcé à cette occasion, le président Issoufou Mahamadou a notamment salué la mise en œuvre d’une stratégie communautaire pour faire face à la crise sanitaire de Covid-19

Le chef de l’Etat a souligné que “pour faire face aux conséquences de cette pandémie, le Niger a pris certaines mesures dès le 17 mars, c’est-à-dire avant l’enregistrement du premier cas”.

Par la suite, ces mesures ont été renforcées et un plan de réponse global, d’un montant de 1,438 milliard de FCFA, a été mis en place, a précisé le chef de l’Etat.

Les pays de l’Union, a-t-il dit, en agissant “unis et unis”, renforceront leur résilience face à cette crise.

C’est pourquoi le président Issoufou Mahamadou a salué la mise en place d’une stratégie communautaire à cet effet. En conséquence, le Niger soutient les recommandations de la Commission de l’UEMOA en termes de santé, d’économie et de sécurité, a-t-il noté.

Convaincu qu’au niveau mondial, il y aura un avant et un après COVID-19, SEM Issoufou Mahamadou a invité “notre Commission à engager une réflexion pour apporter la contribution de notre Communauté à la mise en place d’un nouveau paradigme en vue d’une meilleure politique et économie mondiale gouvernance. “

Cette gouvernance mettrait l’accent sur les valeurs suivantes: dignité, égalité, justice et solidarité, a-t-il déclaré.

“C’est dans ces conditions que nous pourrons partager les risques comme les bénéfices de la mondialisation”, a déclaré le président de la République.

Soulignant que la crise sanitaire COVID19 s’ajoute à la crise sécuritaire à laquelle sont confrontés certains Etats membres de l’Union, le chef de l’Etat a indiqué que “cette situation sécuritaire reste caractérisée par des menaces de groupes terroristes dans la zone centrale du G5 Sahel et dans le lac Bassin du Tchad. “

Suite au sommet de Pau du 13 janvier 2020 entre la France et les États du G5 Sahel, une feuille de route a été établie avec les objectifs de lutte contre le terrorisme, de renforcement des capacités de sécurité et de défense des États, de restauration ou de renforcement de la présence de l’État et des services de base, l’intensification des efforts de développement, at-il dit.

La mise en œuvre de cette feuille de route fait l’objet d’un suivi régulier au plus haut niveau et de bons résultats ont été enregistrés, notamment sur le premier volet relatif à la lutte contre le terrorisme, a ajouté le président Issoufou Mahamadou.

En effet, grâce aux efforts conjugués de la force Barkhane, de la force conjointe du G5 Sahel et des Forces armées nationales, des opérations de balayage sont en cours et elles ont enregistré un grand succès, s’est-il réjoui.

Plusieurs centaines de terroristes sont neutralisés et leurs équipements détruits, a indiqué le chef de l’Etat, ajoutant que “la capacité de nuisance des terroristes est déjà sérieusement érodée dans le triangle du Mali Burkina Niger aux trois frontières”.

Dans le bassin du lac Tchad, a poursuivi le président de la République, la Force multinationale mixte a enregistré des succès importants dans sa lutte contre Boko Haram.

“J’espère que notre syndicat continuera à montrer sa solidarité avec les pays membres dans la lutte contre le terrorisme”, a-t-il déclaré.

Source: Présidence de la République



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici