le PSG se rate face à Nantes, en pleine course au titre

0
50



Le PSG s’est incliné à domicile face au FC Nantes, ce dimanche, en clôture de la 29e journée de Ligue 1 (1-2). Alors qu’ils pouvaient prendre la tête du championnat, les Parisiens ont livré une prestation sans relief face à des Canaris à la lutte pour le maintien.

Ses concurrents directs lui avaient laissé l’opportunité de grimper sur le trône. Mais le PSG n’a pas su en profiter. Après les nuls de Lille et Lyon durant le week-end, les champions de France ont chuté face à Nantes, ce dimanche, en clôture de la 29e journée de Ligue 1 (1-2). Déjà en grande difficulté contre le Barça, mercredi en 8e de finale retour de la Ligue des champions, les Parisiens ont proposé une nouvelle prestation insipide.

Malgré une entame très moyenne et un penalty non sifflé pour une faute de Presnel Kimpembe sur Randal Kolo Munani, le club de la capitale a tout de même ouvert le score grâce à un but opportuniste de Julian Draxler (42e). Mais hors de cette action, l’international allemand, aligné pour la deuxième fois de suite, a été totalement transparent. Comme la plupart de son équipe. A commencer par Kylian Mbappé. Aligné en pointe, dans un rôle où il brille rarement, le champion du monde 2018 a manqué ses rares tentatives. C’est lui qui offre le but de l’égalisation d’une passe en retrait à Kolo Muani (59e).

Kolo Muani s’est amusé dans la défense parisienne

Excellent dans cette rencontre, l’attaquant des Canaris s’est amusé avec Marquinhos sur l’action. Le capitaine parisien a globalement beaucoup souffert, loin du visage de guerrier affiché face à Barcelone. Rafinha également. Titularisé en n°10, le Brésilien n’a pas pesé sur la rencontre et aurait même pu se faire exclure pour une semelle alors qu’il avait déjà été averti. Mauricio Pochettino l’a logiquement remplacé dès la 55e. Sans aucun effet. Poussifs et fébriles, les Parisiens se sont fait punir une deuxième fois lorsque Kolo Muani s’est échappé pour servir Moses Simon (71e).

De quoi offrir une victoire assez inespérée aux hommes d’Antoine Kombouaré. Un résultat qui permet aux Canaris de remonter à la 18e place du classement. En position de barragiste. Et de croire plus que jamais en leurs chances de maintien. Pour Paris, en revanche, la course au titre se complique sérieusement avec ce septième revers de la saison. Même si les partenaires d’Angel Di Maria, qui a dû écourter sa rencontre en raison d’un problème personnel grave, gardent leur destin en main. Actuellement 2es de L1, à 3 points de Lille et à égalité avec Lyon, ils doivent encore affronter leurs deux rivaux principaux. Mais ils avanceront désormais sans filet.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici