les clés du grand rendez-vous de Paris

0
19



Un choc qui peut devenir historique

Le PSG attend cette rencontre depuis plus de cinq mois. Après avoir éliminé Dortmund au tour précédent, en mars dernier, les joueurs de Thomas Tuchel ont vu leur élan stoppé par la pandémie de coronavirus, qui a bouleversé le calendrier du football européen. Et reporté leur quart de finale de Ligue des champions à août. A 12 ans précisément. Nous voilà. Finalement! A l’occasion de ses 50 ans, le club de la capitale (créé à l’été 1970) passera un bon moment face à l’Atalanta Bergame, ce mercredi soir (21h, en exclusivité sur RMC Sport 1).

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour voir PSG-Atalanta et tous les matchs de la Ligue des champions

Pour des raisons de santé, la rencontre se jouera à Lisbonne (Portugal), à huis clos. Comme tout le reste de la compétition. Et contrairement à la formule habituelle, avec un match aller pour une équipe et un retour pour l’autre, cette fois ce sera sans filet. En d’autres termes, le vainqueur de ce meeting se qualifiera directement pour les demi-finales. Une opportunité unique pour Paris, qui n’a atteint qu’une seule fois le dernier carré de la C1 (en 1995).

Mbappé sera un remplaçant

Présenté comme ça, ça sonne comme une mauvaise nouvelle. Mais c’est tout le contraire. Car Kylian Mbappé presque perdu ce match pas comme les autres. L’attaquant du PSG s’est blessé à la cheville contre Saint-Etienne, en finale de la Coupe de France (1-0). Il y a un peu moins de trois semaines. Après avoir retrouvé de bons sentiments lors des derniers entraînements, le champion du monde 2018 est enfin disponible pour défier Atalanta.

Mais il ne commencera pas la réunion. Pour ne pas prendre trop de risques, sachant que si les Parisiens se qualifient, ils disputeront leur demi-finale mardi prochain (18 août), face à l’Atlético de Madrid ou à Leipzig. En revanche, Mbappé entrera pendant le match. Tuchel, son entraîneur, l’a clairement annoncé. Reste à savoir quand. Cela dépendra très certainement du scénario du match …

Neymar comme leader

En l’absence de Kylian Mbappé au coup d’envoi, le PSG placera une partie de son destin entre les crampons de Neymar. Après avoir raté les grands événements des deux dernières saisons, l’artiste brésilien est plus déterminé que jamais. Ses problèmes physiques semblent enfin être derrière lui. Il est maintenant temps de rappeler au monde à quel point il peut être un joueur incroyable sur le terrain. Pour l’aider dans sa quête de gloire, “Ney” peut compter sur Mauro Icardi. Malgré quelques douleurs à la hanche, l’attaquant argentin sera présent pour occuper le front de l’attaque. Pablo Sarabia devrait compléter ce trio offensif.

L’autre leader attendu aura lieu dans le but. Son nom est Keylor Navas. L’ancien gardien du Real Madrid, adoré par Zinédine Zidane, est arrivé l’été dernier pour aider les champions de France à faire un pas en avant. C’est le moment idéal. Devant lui, les Brésiliens Thiago Silva (en défense) et Marquinhos (au centre) chercheront à partager leur expérience. Tout comme le champion du monde français Presnel Kimpembe. En revanche, Paris ne pourra pas compter sur Angel Di Maria (suspendu), ni sur Marco Verratti (touché au mollet).

La composition probable du PSG:

Navas – Kehrer, T. Silva, Kimpembe, Bernat – Marquinhos, Gueye, Herrera (ou Paredes) – Sarabia, Neymar, Icardi

Atalanta, un outsider sérieux

Ce n’est clairement pas le nom le plus en vogue sur la planète du football. Ni le club le plus expérimenté. Mais cette équipe de Atalanta doit être pris très au sérieux. Les observateurs sont d’accord pour la décrire comme l’une des plus attirantes de la saison. Et l’un des plus spectaculaires aussi. On parle ici de la meilleure attaque du dernier championnat italien (98 buts en 38 jours), loin devant la Juventus ou l’Inter Milan. Emmené par Gian Piero Gasperini, excellent entraîneur, le “Dea” (son surnom) développe un football fluide et collectif. Avec des joueurs en toute confiance.

Reste à voir comment les récents tiers de Serie A vont gérer la pression d’un tel événement, alors qu’ils n’ont jamais atteint ce stade de la compétition. Ils devront composer sans leur gardien habituel Pierluigi Gollini (blessé), ni leur attaquant vedette Josip Illicic, retourné en Slovénie pour des raisons personnelles. Deux absences importantes que les joueurs de Bergame vont tenter de compenser par la mission qu’ils se sont fixée: redonner le sourire aux habitants de la Lombardie, l’une des villes les plus durement touchées par le Covid-19. De quoi planifier une soirée riche en émotions.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici