Les frasques d’un candidat malheureux de la présidentielle 2021 – Niger Inter

0
101


Le palais de justice de Niamey a certes déjà été le théâtre d’histoires rocambolesques, mais plus ubuesque que celle qui s’y est déroulée le vendredi 18 juin dernier, il faudra attendre encore longtemps pour en avoir ou remonter dans un passé immémorial afin de trouver celle qui s’en approcherait. De quoi s’agit-il ?

Assigné en justice dans une affaire d’escroquerie, un monsieur a profité de quelques moments de liberté qu’il lui restait pour tenter de prendre la fuite. Et de quelle manière ! Il a tenté de sauter de l’étage du tribunal afin de se soustraire à la justice sous les regards médusés de ses épouses.

Les pauvres dames venaient sans doute de se rendre compte de la source du train de vie luxueux que leur offrait leur époux chéri. Comme si cela ne suffisait pas comme source de honte, il leur en rajoute en étalant à la face du monde son côté lâche ; incapable d’assumer ses actes.

Malheureusement pour Abdoul Kadri Oumarou Alpha, puisque c’est de lui qu’il s’agit, à la demande du juge,  il a été aussitôt rattrapé et poursuivi en sus pour délit de fuite.

Abdoul Kadri Oumarou Alpha est le président du mouvement politique dénommé ‘’Groupement GAYYA ZABBE’’ qui veut dire littéralement ‘’dynamique de vote collectif’’ et était candidat à la présidentielle de décembre 2020 dans notre pays.

Il faut dire que c’est l’hôpital qui se moque de la charité. Le Niger est un pays de toutes les possibilités, où n’importe qui peut se porter candidat à la magistrature suprême.

Bovins d’Oumou





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici