Les jeunes de Goudel travaillent pour améliorer leur cadre de vie – Le Sahel

0
67


Partager c’est aimer!

Chaque année pendant la saison des pluies, la ville de Niamey fait face à des problèmes d’inondation et d’impraticabilité des rues de certains quartiers. Le village de Goudel ne fait pas exception. Outre le problème lié au drainage de l’eau, certaines rues du village deviennent impraticables durant cette saison. Consciente de la situation, l’association des jeunes Tchébéro de Goudel a entrepris des travaux d’assainissement en améliorant certaines rues et en dégageant des gouttières.

Informé de cette initiative, le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou accompagné de ses proches collaborateurs s’est rendu à Goudel, hier dans la journée, pour leur apporter le soutien de la ville. Sur les sites où se déroulent ces opérations d’assainissement et de développement, M. Mouctar Mamoudou a retrouvé le personnel de la Mairie Centrale de la ville de Niamey et les membres de cette association en pleine activité.

En effet, dans le cadre de cette opération, l’Association Tchébéro des jeunes de Goudel a sollicité le soutien de la Ville de Niamey pour leur fournir du matériel et du personnel. C’est ainsi que le personnel d’assainissement et ceux qui travaillent sur l’aménagement paysager et le goudronnage ainsi que leur équipement ont été déployés au profit de ce village pour le nettoyage des gouttières, l’évacuation de l’eau et des ordures et l’aménagement de certaines rues.

Après une visite de certains sites où se déroulent les travaux, le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey n’a pas caché sa satisfaction et a encouragé ces jeunes. “Le nettoyage des gouttières, l’évacuation des ordures et l’amélioration des routes dans la ville de Niamey se font au quotidien dans tous les quartiers. La particularité de Goudel est la pleine implication de la population et surtout des jeunes. Je suis venu pour saluer cette dynamique, pour encourager ces jeunes et leur dire en quoi elle constitue un exemple de dynamique locale qui veut que les choses changent “, a déclaré M. Mouctar Mamoudou. Il en a profité pour inviter des jeunes d’autres quartiers et villages comme ainsi que l’ensemble de la population de Niamey pour prendre l’exemple de Goudel. Le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey a réitéré l’engagement et la disponibilité des autorités administratives à soutenir toutes les initiatives visant à rendre la ville propre.

A cette occasion, M. Moutar Mamoudou a souligné que la ville de Niamey n’a jamais plié les bras face aux défis liés à l’amélioration de la qualité de vie des ménages. «La demande est grande, elle est forte, elle est multiple. Nous ne pouvons pas tout faire en même temps. Mais nous travaillons dur pour améliorer les conditions de vie des populations de la ville de Niamey. Ce qui nous permettra de mieux faire ce travail, c’est l’implication totale de la population de Niamey. C’est pourquoi j’accorde une attention particulière à tous les quartiers où les jeunes sont impliqués. C’est ensemble que nous pourrons relever ce défi “, a déclaré le Délégué spécial.

De leur côté, le chef du village de Goudel, M. Moussa Garba Maâzou et le président de l’Association Tchébéro, M. Issaka Oumarou ont salué la promptitude avec laquelle les autorités de la ville de Niamey ont répondu à leur demande. Dans le même temps, ils ont remercié le président de la délégation spéciale de la ville de Niamey et tout le personnel de la mairie pour leur disponibilité à les accompagner. “C’est un acte très bien accueilli par les habitants du village de Goudel et nous continuerons à nous mobiliser pour la poursuite de ce type d’actions afin d’améliorer notre cadre de vie”, a déclaré M. Issaka Oumarou, président de l’association Tchébéro .

Ali Maman (onep) et Saâdatou Moussa (stagiaire)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici