Les lois implacables de Dame Nature – Le Sahel

0
37


Partager c’est aimer!

Certes, les prévisionnistes des enjeux climatiques ne se trompent pas en avertissant le monde que les bouleversements inhérents aux conséquences des variations climatiques sont déjà sur nous. En effet, comme on peut le voir ces dernières années, les bouleversements des données climatiques dépassent toutes les prévisions faites par les experts du domaine.

Par exemple, on voit que dans les pays de la bande sahélienne, la saison des pluies est toujours lente à s’installer, mais quand il commence à pleuvoir, de véritables averses frappent ces zones, généralement très mal arrosées. C’est ce que nous vivons depuis quelques jours dans notre pays où, pratiquement, une forte pluie en annonce une autre encore plus forte et dévastatrice. Aujourd’hui, tous les yeux sont rivés sur le ciel comme pour l’implorer d’observer, même un peu, un répit. Déjà de graves inondations sont enregistrées dans presque toutes les régions de notre pays, y compris les cas les plus graves dans la région de Maradi où les eaux du Goulbi ont largement émergé de leurs lits, submergeant les habitations et les hectares de champs de culture. Dans la région du fleuve, outre les villages et hameaux inondés par des pluies torrentielles, des experts, qui craignent la menace réelle inhérente à la montée exceptionnelle des eaux du fleuve Niger et de ses affluents, ont déjà recommandé, au début du la semaine, l’expulsion pure et simple des populations voisines.

Tout cela montre qu’aujourd’hui tous les ingrédients de l’effet “boule de neige” des variations climatiques sont là, sous nos yeux. C’est en particulier tous ces phénomènes exceptionnels qui se traduisent par ce cortège d’inondations enregistrées ces dernières années dans toute l’Afrique, étendant la menace aux zones les plus arides, comme celle des pays du Sahel, et Agadez au Niger. Ce sont aussi ces canicules qui, à ces moments précis, frappent certains pays européens (la France par exemple), où elles génèrent tant de souffrances et de lamentations.

C’est dire à quel point Mère Nature est très rebelle et à quel point ses lois sont implacables.

Assane Soumana (onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici