Les méfaits de la mauvaise utilisation des marchandises – Niger Inter

0
80


Si nous réfléchissons un peu à la situation des musulmans, nous verrons qu’ils sont exposés aujourd’hui à quatre grands dangers vis-à-vis des marchandises: l’usage illicite, le détournement de fonds, le gaspillage et les excès qui sont tous des péchés capitaux susceptibles d’attirer leur auteur entre autres de la colère, du dédain ou de la punition d’Allah.

1- Utilisation illégale

* Il s’agit de toute utilisation de biens personnels de manière contraire aux recommandations de l’islam telles que l’achat d’alcool, la pratique d’intérêts, les jeux de hasard (PMU, loterie, tirage au sort, jeux assimilés à la loterie comme ceux des compagnies de téléphone … ), la corruption…

* L’utilisation illégale concerne également les salariés qui utilisent la propriété d’autrui (Etat et autres employeurs), c’est-à-dire ceux qui utilisent la propriété d’un service (public ou privé) dans un contexte autre que celui pour lequel ils ont été acquis. À titre d’exemples:

– Utilisez les machines et le papier de service pour faire des photocopies de documents non liés au service.

– Utilisez le téléphone pour les communications non liées au service.

– Utiliser le véhicule de service et / ou le carburant pour des courses non liées au service (transport d’enfants, transport de bagages, déplacements ne faisant pas partie du travail) …

Bref, l’employé est responsable et sera interrogé devant Dieu (et peut-être devant l’employeur devant le public divin) sur tout usage contraire qu’il aura fait des biens et matériaux de son employeur; comme le montre la parole du Prophète çallallahou alaihi wa sallam dans les Hadîs précédents: “…Le salarié est responsable des biens de son employeur et il sera interrogé au sujet de sa responsabilité … “.

* Cette utilisation illicite concerne également les femmes qui gèrent les biens de leurs maris comme cela ressort des mêmes Hadîs: “La femme est responsable des soins du domicile de son mari et sera interrogée au sujet de sa responsabilité.”

Ce point (usage illicite) me rappelle l’anecdote d’un pèlerin parti pour l’Arabie saoudite et qui voulait avoir l’adresse d’un ami vivant dans ce pays. Il a parlé à un fonctionnaire:

– Le pèlerin: connaissez-vous une telle personne et pouvez-vous me donner son adresse?

– Le fonctionnaire: oui, je le connais et je peux vous donner son adresse insha-Allah.

Puis le pèlerin le vit tourner à droite et à gauche pour chercher un stylo après avoir sorti de sa poche un papier, tandis que devant lui, il y avait une quantité de stylos de toutes les couleurs sur le bureau.

– Le pèlerin: mais que cherchez-vous?

– L’officiel: je cherche un stylo pour écrire

– Le pèlerin: et ces stylos qui sont devant toi?

– Le fonctionnaire: ces stylos sont ceux du service, ils ne sont pas payés pour écrire les adresses des gens.

Cette histoire me rappelle encore Cheikhoul-Islam Almoubârak qui était employé par un riche jardinier où il a travaillé pendant des années (huit ans selon certaines sources). Un jour, son patron avait distingué des visiteurs et il les a emmenés au jardin pour leur servir ses fruits et il a demandé à Almoubârak de lui apporter une délicieuse grenade mais il a amené deux grenades amères. Le patron s’est mis en colère et lui a dit: “Depuis combien de temps travaillez-vous ici et vous ne pouvez pas distinguer une délicieuse grenade d’une grenade amère?” Almoubârak a répondu: “Vous m’avez utilisé pour garder votre jardin et non pour manger les fruits”. Puis son patron a interrogé les voisins d’Almoubârak qui lui ont confirmé qu’il n’avait jamais mangé de fruit du jardin. Le patron lui a alors dit “Je n’ai qu’une fille, à qui devrais-je la donner en mariage?”. Almoubârak lui a dit: “Les Juifs donnent en mariage à cause de la richesse, les Chrétiens à cause de la beauté, les Arabes à cause de la lignée (race) et les musulmans à cause de la piété (foi). Regardez la catégorie à laquelle vous appartenez et donnez-la à quelqu’un dans cette catégorie. “Le patron a répondu:” Y a-t-il quelqu’un de plus pieux que vous? ” Puis il lui a donné la fille en mariage et il a eu avec elle Abdoullah ibnoul Moubârak qui avait également un compte similaire dans le domaine de la piété.

2- La diversion

A l’origine, le détournement était le fait de voler une partie du butin de guerre avant sa partition entre ses bénéficiaires, mais le détournement de fonds est général en Islam et comprend toute prise de propriété d’autrui sans leur autorisation.

Le détournement de fonds est formellement interdit dans l’Islam parce qu’Allah le Très-Haut dit: Un prophète n’est pas quelqu’un pour prendre possession du butin. Et quiconque trompe ses compagnons en commettant la diversion viendra avec ce qu’il s’est approprié [illégalement] le jour de la résurrection. Ainsi, chaque individu sera pleinement récompensé pour ce qu’il a acquis. Et ils ne seront pas blessés ». Sourate 3, verset 161.

Aboû Houraïra – qu’Allah soit satisfait de lui – rapporte: “Le Prophète nous a prononcé un discours dans lequel il a rappelé le Ghouloûl (la diversion) en soulignant son énormité et sa gravité comme un péché. Il a dit:” Je ne rencontrerai personne parmi vous au Jour de la Résurrection, portant sur son cou un mouton qui bêlera ou un cheval qui hennira. Quand une telle [détourneur] Alors me dira: «O Messager d’Allah! Sauve-moi (intercède en mon nom) “, je lui dirai:” Je ne peux rien faire pour toi car j’ai transmis le message d’Allah. [Que je ne rencontre non plus personne parmi vous le Jour de la résurrection], portant sur son cou un chameau qui va exploser. Quand une telle [détourneur] Alors me dira: «O Messager d’Allah! Sauve-moi (intercède en mon nom) “, je lui dirai:” Je ne peux rien faire pour toi car j’ai transmis le message d’Allah. [Que je ne rencontre non plus personne parmi vous le Jour de la résurrection], portant de l’or et de l’argent sur son cou. Quand une telle [détourneur] Alors me dira: «O Messager d’Allah! Sauve-moi (intercède en mon nom) “, je lui dirai:” Je ne peux rien faire pour toi car j’ai transmis le message d’Allah. [Que je ne rencontre non plus personne parmi vous le Jour de la résurrection], portant des vêtements qui vont battre sur son cou. Quand une telle [détourneur] Alors me dira: «O Messager d’Allah! Sauve-moi (intercède en mon nom) “, je lui dirai:” Je ne peux rien faire pour toi car j’ai transmis le message d’Allah. ” (Çahîhoul-Boukhâry, Hadîs n ° 3073).

Le détournement prend de nombreuses formes et celui qui détourne quelque chose l’apportera au Jour de la Résurrection sur sa tête devant toutes les créatures. À titre d’exemples:

– Cadeaux ou pourboires donnés aux fonctionnaires dans le cadre de leur travail et cela peut même être considéré comme de la corruption comme le disait la prière du Prophète et le salut d’Allah: “Les cadeaux offerts aux fonctionnaires constituent un détournement (corruption)”, a rapporté Ahmad.

Il y a le cas du Compagnon que le Prophète a envoyé chercher Zakat et qui a ramené deux piles de marchandises, précisant que la deuxième pile est constituée de cadeaux qui lui ont été donnés. Le Prophète a rassemblé des gens et a dit: “Que dites-vous à quelqu’un que j’envoie pour récupérer Zakat et qui revient me dire: c’est pour vous et c’est pour moi? Pourquoi n’est-il pas resté dans la maison de son père pour voir s’ils lui offraient des cadeaux?

– Biens de service que le salarié apporte à sa famille ou vend sans l’autorisation du service même s’ils ne sont pas utilisés au niveau du service.

– La craie, les stylos, les cahiers, les manuels scolaires que l’enseignant apporte à ses enfants ou à d’autres personnes qui ne font pas partie des bénéficiaires de son établissement.

Que le Prophète que la paix et les salutations d’Allah soient sur lui a dit: “Celui que nous employons parmi vous au travail, qu’il nous cache une aiguille ou quelque chose de plus haut, c’est une diversion qu’il apportera (sur sa tête) le Jour de la Résurrection”. Rapporté par Mouslim.

(Pour suivre insha-Allah)

Cheikh Boureima Abdou Daouda





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici