les populations de l’Azawak pour la consolidation des acquis et la continuité de la Renaissance du Niger ! – Niger Inter

0
11


Les militantes et militants du PNDS de Kao, Tchintabaraden, Tamaya, Azeye et Abalak  ont accueilli dans une très grande ferveur le président du CEN du PNDS, Mohamed Bazoum.   C’est une mobilisation exceptionnelle à faire pâlir tous les adversaires politiques et qui à plus d’un titre annonce ce que donneront les futures consultations électorales dans l’Azawak. Des rencontres avec des militants qui viennent de mettre à nu la médisance et les prétentions populistes de certains opposants rattrapés par leurs propres contradictions.

En effet, partout il est passé, Mohamed Bazoum a toujours rappelé que grâce à la vision du président Issoufou Mahamadou avec le programme de la Renaissance acte 1 et 2, l’essentiel des promesses électorales ont été ténues pendant les deux mandats du PNDS aux commandes.

A travers l’engouement des populations à travers le pays, nul doute que les Nigériens se rassurent que pour Mohamed Bazoum et le PNDS, il s’agit de continuer l’œuvre colossale entreprise par le président Issoufou qui fait la fierté de tous les militantes et militants du parti rose. Bazoum et le parti sont résolument en ordre de bataille pour gagner ce pari. Le pari du changement dans la continuité.

Et la mobilisation observée des populations autour de leur leader charismatique et bien aimé à Kao, Tchintabaraden, Tamaya, Azeye, Abalak et partout au Niger permet d’affirmer sans risque de se tromper que la gouvernance du PNDS Tarayya pendant 10 ans a fait des émules. Les Nigériens ont tendance à s’accrocher à la réalité plutôt qu’à l’imagination ou les litanies et autres chants de sirène propagés par les vendeurs d’illusions.

N’est-ce pas les mêmes prétentieux qui racontaient récemment à tout vent que le régime actuel et ses leaders sont impopulaires ? N’est-ce pas eux qui ont prétendu avoir tout le peuple est avec eux comme s’il ne suffisait que d’être à l’opposition pour être populaire ? Non Messieurs ! Nous savons surtout qu’en politique que l’opposition est un sacerdoce qu’il faut savoir assumer avec dignité et fair-play. Comme pour répondre aux récriminations de ses pourfendeurs par anticipation, le président Bazoum a partout déclaré à l’endroit des militants qu’il est venu juste pour une visite de courtoisie et qu’il reviendrait avec le discours politique approprié au moment opportun.

Ces rencontres de Bazoum avec les militants dans l’Azawak comme partout ailleurs ont permis aux observateurs avertis d’identifier véritablement qui est le candidat favori aux prochaines élections. Cela n’a rien de surprenant au PNDS car sur le terrain l’on constate que ces hommes, femmes et jeunes sont fiers du bilan du président Issoufou et également des qualités intrinsèques de leur candidat investi à savoir Mohamed Bazoum. Ce samedi 24 octobre 2020, il continue sa rencontre avec les populations de l’Azawak très confiant et serein. Ce qui tranche d’avec ceux qui pensent gagner les élections à travers le monde virtuel des réseaux sociaux et des actes de désespoir en versant dans la promotion des antivaleurs.

Abdoul Aziz Moussa, envoyé spécial







Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici