les raisons qui poussent Messi à partir

0
107



Il n’avait aucune affinité avec la direction

Depuis l’élection de Josep Bartomeu à la présidence en 2015, Lionel Messi a signé des prolongations de contrat et posé aux côtés du patron du club. Mais l’Argentin n’a jamais nourri d’affinités avec Bartomeu et les dirigeants en place. Selon Sport, s’il a décidé de poursuivre son aventure ces dernières saisons, c’est par amour pour le club plus que par loyauté envers ceux en place. Depuis plusieurs mois, il en avait assez de se retrouver souvent pointé du doigt comme le responsable des échecs du Barça, précédé par le Real Madrid en Liga.

Il s’attendait à un changement radical (la démission de Bartomeu) après l’humiliation subie contre le Bayern Munich en quart de finale de la Ligue des champions (8-2). Mais cela ne s’est pas produit. Déjà marqué par les retours subis contre la Roma en 2018, puis contre Liverpool en 2019, il considérait que la coupe était pleine. La démission de Bartomeu serait le dernier espoir pour lui de rester.

Pas d’accord avec la direction sportive

La rupture entre Messi et le Barça s’est construite au fil du temps. Il aurait pu être amplifié en 2017 et le départ de Neymar pour le PSG. Au-delà du lien qu’il avait tissé avec le Brésilien sur le terrain, l’Argentin aurait été bouleversé par les choix faits par la direction sportive par la suite. Selon lui, l’argent du transfert du «Ney» a été mal dépensé et les orientations sur le mercato jugées désastreuses. Sa relation avec Eric Abidal, secrétaire technique, n’aurait jamais été fluide.

Marre du traitement de Suarez

Le sort de Luis Suarez, son meilleur ami dans les vestiaires, l’aurait également profondément choqué. L’Uruguayen a été invité à quitter le club par la porte arrière après six ans de très bons et loyaux services pour le Barça. L’ancien joueur de Liverpool n’a reçu aucune nouvelle de sa direction jusqu’à l’appel de Ronald Koeman, le nouveau manager, lui disant qu’il ne comptait pas sur lui. L’entretien entre Messi et le technicien néerlandais aurait confirmé l’Argentin dans sa volonté de partir. Une phrase l’aurait agacé: “les privilèges sont supprimés”. La forme sous laquelle Ernesto Valverde a été limogé en janvier l’aurait également choqué.

Il estime que le projet ne lui permettra pas de remporter un titre

A 33 ans, Lionel Messi nourrit l’ambition de remporter une cinquième Ligue des champions. Depuis celui conquis en 2015, le Barça a enchaîné les désillusions et Messi, pressé par le temps, estime que le projet sportif du club catalan ne lui offre aucune garantie sur la possibilité de revenir sur le toit de l’Europe.

Ses inquiétudes avec les autorités fiscales espagnoles l’ont également fatigué

Près de 20 ans après son arrivée à Barcelone et en Espagne, Lionel Messi serait également épuisé par son pays d’adoption qui l’a condamné à 21 mois de prison pour évasion fiscale. Il se sent persécuté par les autorités fiscales et souhaite quitter le pays. Manchester City, où il trouverait Pep Guardiola, aurait sa préférence. Mais il aurait également un accord avec David Beckham pour rejoindre l’Inter Miami à partir de juin 2021.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici