Lesotho: le Premier ministre quitte ses fonctions le 22 mai

0
70


La coalition quadripartite sous laquelle le Premier ministre du Lesotho, Thomas Thabane, a été élu s’est effondrée lundi, provoquant son départ le 20 mai, le président de l’Assemblée nationale, Sephiri Motanyane, a accepté un accord entre l’ABC et le Congrès démocrate pour former un gouvernement de coalition.

Selon les médias locaux, l’Alliance des démocrates du vice-Premier ministre Monyane Moleleki a exprimé son intérêt à faire partie de cette coalition.

Motanyane a déclaré que le gouvernement est en transition depuis l’effondrement de la coalition gouvernementale qui a laissé Thabane au pouvoir, alors qu’il n’a plus le nombre de sièges requis pour continuer à gouverner.

“Nous avons vérifié que l’accord de coalition quadripartite a été résilié et qu’un nouveau gouvernement est en train de se former”, a annoncé Motanyane au Parlement.

Il a révélé que le Premier ministre, actuellement en état de siège de toutes parts, devait se retirer le 22 mai.

Aux élections de 2017, l’ABC a remporté 50 sièges au Parlement, loin des 61 sièges requis pour qu’un parti puisse gouverner seul, sans avoir besoin d’une coalition de 120 sièges au Parlement. Cela avait forcé Thabane à former une coalition avec l’Alliance des démocrates, le Parti national basotho et le Congrès réformé du Lesotho pour avoir une majorité.

Cependant, des clivages sont apparus au sein de la coalition ces derniers mois, au milieu d’allégations d’assassinat contre le Premier ministre, dans une affaire relative au meurtre en 2017 de son ancienne épouse.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici