Levée de l’isolement sanitaire à Niamey – Niger Inter

0
71


Face à une amélioration de la situation de la pandémie de COVID-19 au Niger, le gouvernement a décidé, en Conseil des ministres, de lever l’isolement sanitaire de la ville de Niamey, à partir des activités de transport interurbain. Tout ce qui ne signifie pas la fin de COVID-19.

Compte tenu de l’amélioration de la situation de la pandémie de COVID-19, le Conseil des ministres, qui s’est tenu le vendredi 15 mai, “a décidé de lever l’isolement de la ville de Niamey et par conséquent de libérer les activités du transport interurbain de voyageurs”, indiquer les conclusions du dernier Conseil des ministres.

Élaborant la situation de la pandémie de COVID-19 au Niger, le Conseil des ministres indique que notre pays «a enregistré 860 cas de COVID-19 confirmés positifs sur un total de 3634 tests effectués, dont 658 guéris, 153 sous traitement et 49 morts “

Selon les conclusions du Conseil des ministres, sur le plan de confinement, 10 645 personnes ont été confinées: 7 747 sont sorties de l’isolement et 2 898 sont en cours.

Rappel de respecter les barrières

La levée de l’isolement sanitaire de la ville de Niamey et la libération des activités de transport interurbain ne signifient en aucun cas la fin de la pandémie COVID-19 au Niger. Selon la notification de notification des cas de COVID-19 du ministère de la Santé publique du 15 mai 2020, 9 nouveaux cas positifs sur 43 tests effectués ont été enregistrés.

Ce sont 3 cas féminins et 6 cas masculins. Ces nouveaux cas proviennent des régions de Niamey avec 3 cas, Zinder 5 et Tahoua 1. Un décès a également été enregistré portant à 51, selon le même communiqué, le nombre de décès enregistrés le 15 mai.

Le gouvernement rappelle ainsi les barrières du 5 mai en cas d’apparition de fièvre, de rhume, de toux et de difficultés respiratoires chez toute personne sans distinction: évitez tout contact avec votre entourage; Portez votre masque; Évitez de toucher la bouche, les yeux, le nez; Restez à la maison et appelez le 15 gratuitement; Évitez de voyager.

Sani aboubacar





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici