L’hydroxychloroquine n’est plus autorisée en France contre Covid-19

0
97



Publié le: Modifié:

Le décret autorisant l’hydroxychloroquine, médicament controversé dans le traitement de Covid-19, a été abrogé mercredi par le gouvernement français.

L’hydroxychloroquine, un médicament promu par le controversé Pr Raoult, ne peut plus être administrée en France contre Covid-19, ni à des patients gravement malades ni lors d’essais cliniques, après deux avis publiés mardi. Le décret autorisant l’hydroxychloroquine a été abrogé mercredi 27 mai par le gouvernement.

Le Conseil supérieur de la santé publique (HCSP), saisi par le ministère de la Santé, a recommandé mardi “de ne pas utiliser l’hydroxychloroquine dans le traitement de Covid-19” en dehors des essais cliniques, seuls ou en association avec un antibiotique.

De son côté, l’Agence des médicaments (ANSM) avait “lancé” la procédure de suspension “par précaution” des essais cliniques évaluant l’hydroxychloroquine chez des patients atteints de Covid-19.

Inefficacité et risques

Ces opinions font suite à la publication dans la prestigieuse revue médicale The Lancet d’une étude soulignant l’inefficacité et les risques de ce médicament pour les patients de Covid-19.

Cela a déjà incité l’OMS (Organisation mondiale de la santé) à suspendre lundi les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine dans plusieurs pays, par précaution.

En France, outre les essais cliniques, l’utilisation de l’hydroxychloroquine contre Covid-19 n’a été autorisée que dans les hôpitaux et uniquement pour les cas graves sur décision collégiale des médecins.

Samedi, à la lumière de l’étude Lancet, le ministre de la Santé Olivier Véran avait saisi le HCSP pour qu’il lui propose “une révision des règles dérogatoires de prescription”, fixée par décret.

Pr Raoult, gentleman controversé

Mécène de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée-Infection de Marseille, le professeur Raoult est le principal promoteur de l’hydroxychloroquine contre Covid-19. Il est utilisé chez les patients présentant des formes mineures, en association avec un antibiotique de la famille des macrolides, l’azithromycine.

Cela lui vaut autant de partisans du grand public et de certains politiciens que de détracteurs de la communauté scientifique. Ils lui reprochent de ne pas être assez prudent avec un traitement qui ne s’est pas avéré efficace et qui pourrait avoir de graves effets indésirables aux doses auxquelles il est administré contre Covid-19.

Avec AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici