L’UNION AUTONOME DES MAGISTRATS DU NIGER (SAMAN) DÉNONCE LES CAS NOMBREUX ET NOMBREUX D’IRRÉGULARITÉS DANS LES AFFECTATIONS ET NOMINATIONS DE MAGISTRATS

0
269


Dans sa lettre n ° 011 / BEN / SAMAN du 26 mai 2020, le Bureau National Exécutif de SAMAN, après avoir constaté la tenue de la première session ordinaire du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) malgré les mesures décrétées par le gouvernement en en vue de prévenir et de contenir la propagation de la pandémie de Covid-19, dénonce les cas graves et innombrables d’irrégularités et d’incohérences qui ont caractérisé les affectations des magistrats.

Dans sa lettre adressée au Ministre de la Justice, Gardien des Sceaux, SAMAN constate, en effet, la violation des lois n ° 2019-01 du 30 avril 2019 et n ° 2018-36 du 24 mai 2018 ainsi que de la violation des règles de préséance sur la nomination d’un juge, entre autres irrégularités constatées.

Par Tamtam Info News



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici