Lutte contre Covid-19: le comité interministériel prévoit de rouvrir bientôt les frontières terrestres et aériennes

0
65


Le Premier ministre Brigi Rafini a présidé, ce jeudi 11 juin 2020 dans la salle de conférence présidentielle du palais des congrès, la 12e réunion du comité interministériel de réponse à la pandémie de coronavirus au Niger qui a envisagé la réouverture du territoire et des frontières aériennes sous réserve au respect des mesures de prévention des pandémies.

Transfert d'argent Zeyna bis

Cette 12e réunion avait pour ordre du jour l’examen de la situation de la pandémie au Niger, l’analyse de la gestion sanitaire, les échanges autour des mesures de prévention et le point de leur mise en œuvre.
Dans sa présentation, le Ministre de la Santé Publique, le Dr ILLIASSOU MAINASSARA a annoncé que le 10 juin, le nombre total de personnes confinées est estimé à 12.186 personnes dont 12017 hors confinement, et actuellement 169 sont en traitement dont 74 à Niamey, 50 à Zinder , 41 à Agadez.
Par rapport aux tests effectués, 5048 tests ont été effectués dont 974 cas positifs, 38 personnes sous traitement, 876 sortis guéris et 65 cas de décès.
” Côté évolution, l’évolution est favorable avec toujours une descente importante de la courbe. En termes de tests, toutes les régions devraient passer le test d’ici la fin du mois “, a déclaré le ministre de la Santé.
En ce qui concerne la situation particulière de la région de Zinder ”, nous avons déjà annoncé la dotation de la région avec cinq respirateurs, et nous avons renforcé la région avec deux réanimateurs, des missions techniques et l’unité de communication qui sont restés à Zinder et qui a mis en place un mécanisme approprié pour soutenir cette région ”, a-t-il poursuivi.
” En termes de production de dossards locaux, le 21 mai nous étions à 691000 dossards et à partir d’aujourd’hui 11 juin nous sommes à 5400000 dossards ”, a-t-il déclaré avant de faire valoir que “ pour les dons, il y avait eu un don de la part de La Chine, et une autre est prévue, il y avait 20 respirateurs invasifs à travers la Mauritanie, une autre Algérie de 10 respirateurs non invasifs. ”
Des préoccupations majeures ont été soulevées lors des différentes réunions des sous-comités du comité technique, notamment le déni et la stigmatisation de la maladie.
“Nous devons intensifier la sensibilisation, la limitation des équipes d’intervention”, a-t-il ajouté.
Evoquant le problème de la réouverture des frontières aériennes et terrestres, le ministre de la Santé a déclaré que cela se fera selon les mesures à prendre par les pays, les dispositions de la communauté internationale, les alternatives.
“Nous allons nous préparer à une éventuelle ouverture des frontières aériennes et terrestres, mais en tenant compte des mesures que le comité d’experts prendra. Nous noterons dans le document toutes les mesures qui seront préconisées pour rendre cette décision possible lorsque le moment est venu “, a déclaré le Premier ministre Brigi Rafini à l’issue de la réunion.
En outre, le Premier ministre Brigi Rafini a reconnu que “le port du dossard n’est pas respecté dans les écoles par les enseignants et les élèves”.
“Nous allons le rendre obligatoire pour tous”, a-t-il conclu.
Rappelons que le premier cas d’un patient coronavirus a été détecté au Niger le 19 mars 2020.

Avec ANP





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici