Lutte contre le trafic de drogue au Niger : 17 tonnes de résine de cannabis saisies à Niamey.

0
59


C’est au bout d’une enquête  et d’investigations minutieuses, que les éléments de l’Office Centrale de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCTRIS) ont démantelé au quartier Kalley Plateau à  la périphérie de Niamey un vaste réseau de trafic international de drogue à haut risque.

Composé de 13 personnes dont 02 algériens et 11 de nationalité nigérienne ces trafiquants ont  été interpellés à Niamey et Agadez.

Les opérations menées le mardi 02 mars 2021 ont permis de saisir 17 tonnes de résine de cannabis, d’une valeur de 20 milliards de Fcfa.

Selon les autorités nigériennes la drogue en provenance de Beyrouth au Liban était dans un conteneur transporté par une société indienne jusqu’au port autonome de Lomé où elle a été enlevée et chargée dans un camion d’immatriculation béninoise à destination de Niamey.  Afin d’échapper à la vigilance des agents de contrôle pendant le trajet, la drogue a été emballée et dissimulée dans des cartons des fruits. La drogue est ensuite reconditionnée dans l’entrepôt du quartier Kalley Plateau. Un entrepôt construit et équipée à cet effet. La drogue est ensuite transportée dans des citernes ou des camions à Agadez afin de remonter en Libye. Le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique Alkache Alhada à qui la drogue a été présentée, a vivement salué et rendu hommage aux éléments de l’OCTRIS   composée de la police, la garde et la gendarmerie pour leur travail remarquable exercé avec beaucoup de professionnalisme et ce en dépit de tous les risques que cela comporte car les trafiquants de drogue sont aussi dangereux sinon plus que les terroristes. C’est pourquoi de l’avis de beaucoup d’observateurs et autres personnes averties, les éléments de l’OCTRIS méritent des hommages de la nation et l’état doit songer à l’amélioration de leurs conditions de vie, de travail et surtout des promotions dans leurs carrières fussent t’elles exceptionnelles.  Le directeur général de la police nationale, le commissaire général Souley Boubacar qui depuis son arrivée à la tête de la police nationale a œuvrer à la professionnalisation et la spécialisation du corps d’où les résultats obtenus dans la lutte contre la criminalité et le grand banditisme au Niger.  Le procureur de la république près le tribunal de grande instance de Niamey qui était sur les lieux a aussi rendu hommage aux éléments de l’OCTRIS. Mamane Issa Sayabou a dit que la loi sera appliquée dans toute sa rigueur car le trafic de drogue constitue un crime et sera puni comme tel. Il a par ailleurs demandé la collaboration de la population pour aider les éléments de l’OTRIS et la justice car après tout c’est une question de sécurité et de paix pour le pays.

Il faut noter que c’est la première fois que la résine de cannabis d’origine libanaise est saisie au Niger.

Abdoulkarim Mahamadou





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici