M. Abdou Amani préside une réunion pour partager les résultats des interventions des ONG et des associations de développement pour l’année 2019 – Le Sahel

0
112


Partager c’est aimer!

En mission de travail depuis le 20 août dans la région de Diffa, le ministre du Développement communautaire et de l’Aménagement du territoire a visité des chantiers dans le cadre de l’amélioration de la résilience des populations face au changement climatique, aux crises et aux catastrophes dans le département de la Goudoumaria. M. Abdou Amani a également visité des sites d’adduction d’eau potable (DWS) dans le département de Mainé. Lors de ces visites, le ministre s’est entretenu directement avec les bénéficiaires qui ont exprimé leur profonde reconnaissance à l’Etat et à ses partenaires. M. Abdou Amani a invité les bénéficiaires à s’approprier ces réalisations d’intérêt communautaire pour que ces interventions concrètes soient durables.

Dans la matinée du vendredi 21 août, le ministre Abdou Amani a présidé une réunion pour partager le Bilan des interventions des ONG et des associations de développement pour l’année 2019. Cette réunion, qui a eu lieu dans la salle de conférence du Conseil régional de Diffa, a enregistré la présence de le secrétaire général adjoint du gouvernorat, le président du conseil régional, les fonctionnaires centraux du ministère du développement communautaire, le maire, les directeurs techniques régionaux. , chefs d’ONG / AD nationales et étrangères ainsi que chefs d’organisations des Nations Unies.

Dans ses mots de bienvenue, le maire de la commune urbaine de Diffa s’est félicité de la tenue de cette rencontre, qui constitue un cadre privilégié d’échanges entre tous les acteurs impliqués dans les secteurs du développement. De son côté, le secrétaire général adjoint du gouvernorat a beaucoup apprécié l’objectif de la mission avant d’exprimer tout l’intérêt de la présente réunion. M. Abdou Soumaîla a souligné que cette rencontre est l’occasion de parler sans complaisance des interventions des ONG / AD et de certains de leurs groupes légalement reconnus dans la région de Diffa en vue d’améliorer leurs performances.

Quant au Ministre du Développement Communautaire et de l’Aménagement du Territoire, il a rappelé qu’il y a 3 ans par Décision prise en Conseil des Ministres, le projet d’assainissement du secteur ONG / AD a été lancé afin d’améliorer ses performances. Pour y parvenir, le ministère a, selon M. Abdou Amani, développé une stratégie de contrôle des interventions des ONG et des associations de développement. Parmi les actions retenues dans le cadre de cette stratégie, il y a le contrôle, le suivi régulier et l’évaluation de la contribution des ONG / DA à travers l’élaboration et la diffusion du rapport annuel des interventions des ONG / DA.

Et au Ministre du Développement Communautaire et de l’Aménagement du Territoire pour annoncer ensuite les principaux résultats de l’année 2019. Ainsi, déclare-t-il, il y a eu 3169 ONG / AD approuvées au 31 décembre 2019 contre 2895 ONG / AD au 31 décembre 2018 et 2 735 au 31 décembre 2017. Par ailleurs, 637 rapports ont été envoyés au ministère en 2019 contre 719 pour 2018 et 653 en 2017. Enfin, le taux de dépôt des rapports est de 26% en 2017; de 24% en 2018 et 22% en 2019.

Pour le ministre Abdou Amani, ces statistiques reflètent une augmentation spectaculaire du nombre d’ONG / AD et une baisse du nombre d’ONG / AD qui respectent les textes. Avec le nombre croissant d’ONG / AD accréditées, il faut s’attendre à ce que leur contribution au développement augmente. Selon Abdou Amani, 281 ONG ont déclaré avoir investi 103 milliards de FCFA en 2019 dans les 8 régions du pays, la DIFFA étant la région la mieux desservie avec 14,9 milliards d’investissements.

Mato Adamou,

ONEP / Diffa



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici