M. Cheibou Samna Soumana fait Chevalier dans l’Ordre National du Niger – Le Sahel

0
127


Partager c’est aimer!

Le Ministre de la Justice, Gardiens des Sceaux, M. Marou Amadou a présidé, samedi 13 juin, la cérémonie d’adieu organisée par la famille judiciaire de Niamey en l’honneur du Procureur général sortant du Tribunal de Grande Instance, Hors Classe de Niamey (TGI / HC). M. Samna Soumana Cheibou, qui y est resté sept (7) ans, a dirigé le parquet pendant cinq ans dans une ambiance de collaboration avec les membres de cet organe judiciaire. Il cède la place au nouveau procureur, le magistrat Mamane Sayabou, le doyen des juges sortants et ancien substitut du procureur dudit tribunal.

C’est après plusieurs années de carrière dans certaines juridictions de l’intérieur et à la cour d’appel de Niamey que le magistrat Samna Soumana Cheibou est entré au TGI / HC de Niamey en 2013, en qualité de procureur adjoint avant de devenir procureur de la République. Appelé à faire valoir ses compétences et son expertise au sein d’un organisme international de la CEDEAO basé à Abuja, au Nigeria, l’ancien procureur qui gère avec brio les “dossiers chauds” depuis cinq ans, laisse à ses collègues une certaine fierté teintée, cependant, un petit regret , celui de dire au revoir aux hommes et femmes courageux qui ont formé une belle et dynamique équipe. Mais il est certain que l’équipe qu’il a laissée à son successeur poursuivra le travail engagé dans le même esprit.

S’adressant à l’audience à cette occasion, le ministre de la Justice, garde des sceaux, a souligné le sens des responsabilités et des relations humaines saines que le procureur avait avec tous ces collaborateurs et partenaires, qui d’ailleurs se sont fortement mobilisés pour rendre hommage et honorer l’homme. . De sa carrière professionnelle que le ministre Marou Amadou qualifie de louable, il citera les fonctions qu’il a exercées en tant que procureur adjoint, juge délégué, procureur général de plusieurs tribunaux et substitut général de la Cour de Niamey. «Où qu’il aille, il a su se faire apprécier par ses collègues du service et ses supérieurs pour son sens du devoir; sa compétence et surtout son courage “, a déclaré le ministre de la Justice, gardien des sceaux, à propos de l’homme.

Ce sont des qualités qu’il faut avoir pour surmonter les difficultés et accomplir les missions d’un procureur dans une juridiction aussi vaste avec des procédures de gestion souvent complexes. Le ministre a déclaré que le procureur Samna était resté fidèle à ses idées et à la mission que lui avait confiée le Premier ministre du pays. Une mission qu’il a accomplie avec “loyauté et sens aigu des responsabilités” a ajouté le ministre soulignant en passant la preuve que ce magistrat compétent va manquer la hiérarchie après avoir quitté pour servir d’autres missions exaltantes au programme “Crimes organisés Réponse ouest-africaine de la traite des êtres humains OCWART Il manquera également à ses collègues à qui le ministre a demandé de poursuivre, cependant, le travail entamé avec tous les partenaires de la justice, notamment ceux de la chaîne pénale, mais aussi d’enregistrer leur action dans la continuité de celle qu’il avait engagée avec courage, volonté et altruisme.

Pour le ministre de la Justice, le procureur Samna s’en va certainement et il manquera sans aucun doute à tous, mais le capital d’habileté et de courage qu’il a laissé sera un compagnon sur le long chemin de la justice et de la sécurité. “Son travail à la tête du parquet de Niamey a obtenu des résultats significatifs dans la réduction de la criminalité, la lutte contre la criminalité transnationale organisée et le terrorisme”, a déclaré le ministre. En reconnaissance de ces innombrables services rendus à la nation nigérienne, le ministre de la Justice, gardien des sceaux, détenant le pouvoir du président de la République, premier magistrat du pays et président du Conseil supérieur de la magistrature, a fait procureur sortant M Samna. Cheibou Soumana, “Chevalier dans l’ordre national du Niger”.

Auparavant, le procureur près la cour d’appel de Niamey, le procureur entrant au TGI / HC à Niamey et le représentant des procureurs avaient pris la parole pour rendre un hommage bien mérité à celui qui dirigeait le parquet de Niamey pour au cours des cinq dernières années.

Pour sa part, le procureur sortant qui s’est adressé à l’audience, avec une émotion qu’il ne pouvait cacher, a salué la bonne coopération de ses confrères de tous grades pour rendre sa mission possible. C’est pourquoi, M. Samna Cheibou Soumana a voulu dédier la médaille présidentielle reçue des mains du ministre de la Justice, garde des sceaux, à l’ensemble du personnel et des partenaires du système judiciaire.

Zabeirou Moussa (onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici