Menu diversifié en première page des quotidiens marocains

0
133


Les quotidiens marocains publiés ce jeudi s’intéressent à la sensibilisation des jeunes aux risques que représente la pandémie de coronavirus, aux performances des Marocains durant cette période pandémique et à la nomination du Dr Moncef Slaoui pour diriger l’opération de développement d’un vaccin contre Covid-19. + Aujourd’hui, le Maroc + se demande comment les jeunes peuvent-ils accepter de devenir des facteurs de risque pour les plus vulnérables ou même d’avoir des morts sur la conscience?, Soulignant que cette catégorie est moins sensible aux risques et dangers de la pandémie.

Si grâce aux décisions prises, le pire a heureusement été évité, le comportement de certaines personnes, surtout ces dernières semaines, commence sérieusement à menacer les gains, prévient le quotidien, expliquant que les jeunes partent probablement du fait que le Covid- 19 représente moins de risques pour eux et que les personnes âgées et les personnes atteintes de maladies chroniques sont les plus vulnérables.

+ Al Bayane +, souligne que le Covid-19 continue d’avoir un impact sérieux sur le tissu économique, à l’échelle mondiale, soulignant que les retombées malheureuses, encore plus pénibles que lors de la crise de la récession de 2008, ont déjà mis à la fermeture de certaines entreprises qui devront respirer quelques bouffées d’oxygène.

En revanche, l’industrie automobile, qui se débat ailleurs, reprend son activité pour une période d’exportation qui frôle 90% du produit, sachant qu’une bonne partie des pièces est quasi locale, note le quotidien, ajoutant que l’aéronautique est notre fierté puisque 42% des objets aéronautiques proviennent entièrement du pays.

“Des réalisations qui rivalisent avec un certain nombre de pays et qu’il ne faut en aucun cas confondre”, a-t-il dit, notant que ce que les Marocains ont démontré durant cette période pandémique, témoigne d’un potentiel plausible de construction du nouveau Maroc auquel nous aspirons.

+ The Economist + rapporte que le spécialiste international des vaccins, ex numéro 2 du géant pharmaceutique GSK, le marocain Moncef Slaoui, a en effet été nommé par le président Trump, avec un général américain, Gustave Perna, pour diriger l’opération de développement d’un vaccin contre Covid-19, appelé “Operation Wrap Speed”.

“Il s’agit donc d’une nouvelle consécration pour Moncef Slaoui, qui préside actuellement le comité R&D de la société américaine spécialisée dans les biotechnologies Moderna, la première au monde à avoir entamé des essais cliniques pour un vaccin contre Covid-19”, informe la publication.

Pr. Slaoui occupe plusieurs autres postes en parallèle, dont celui de président de Galvani, la filiale de GSK montée avec Google, spécialisée en bioélectronique, et de Sutrovax, une société biopharmaceutique basée en Californie, ainsi que de trois autres sociétés travaillant dans le domaine des biotechnologies. Le docteur en immunologie est également partenaire ou membre du conseil d’administration d’autres sociétés.

Au cours de sa carrière, il a développé ou contribué au développement de plusieurs vaccins, dont ceux contre le paludisme, le cancer du col de l’utérus, le rotavirus, les pneumocoques, etc.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici