Mercato, public, L1 … le directeur général est calme malgré la crise

0
43



Un mois après avoir trouvé la Ligue 1, comment ça se passe pour le Racing?

Officiellement on retrouve la Ligue 1 depuis le 30 avril. On l’attend avec impatience sur le terrain. Pour le moment, nous sommes sur une reprise du championnat pour le 23 août. Nous avons fixé le calendrier avec l’athlète pour la récupération des joueurs (la semaine du 22 juin pour les tests médicaux et la semaine suivante pour l’entraînement en groupe, NDLR). Ça va être un peu spécial, on va avoir un temps de préparation assez long. Nous communiquerons rapidement avec nos supporters qui n’ont pas pu assister aux derniers matchs du championnat.

Comment était la gestion de la crise sanitaire au niveau financier (partenaires, budget …)?

Dans nos prévisions que nous déposerons à la DNCG (15 juin), nous avons des côtés déclipsés par rapport à un rythme normal car il y a une incertitude sur l’accueil du public et des partenaires. En termes d’engagement de nos partenaires, nous sommes plutôt sur une grande vague de renouvellement et d’accompagnement. Nous discutons beaucoup avec nos partenaires, nous essayons de trouver les meilleures solutions. C’est assez positif. Bien sûr, si nous ne pouvons pas offrir l’hospitalité et donc une partie du contrat, nous discuterons avec eux intelligemment.

Êtes-vous calme pour le retour en Ligue 1?

Nous travaillons pour limiter l’incertitude. On dira que la Ligue 1 à Lens en mode normal si on exclut la saison 2014-2015 un peu spéciale avec les matchs d’Amiens (Bollaert était en préparation pour l’Euro 2016 du coup le sang et l’or ont joué à la Licorne et au Stade de France) et des problèmes financiers (avec Mammadov), nous ne le savons pas depuis 8 ans. Nous allons nous y attaquer dans son ensemble et nous travaillerons dur et nous savons que la concurrence sera rude.

Espérez-vous retrouver rapidement le public à Bollaert?

Il y aura des instructions ministérielles et l’organisation se fera avec les préfectures. Nous avons une réunion le 24 juin sur le sujet. On sera à l’écoute, évidemment il y a une attente très forte… on ne sait pas quelle jauge on pourra accueillir si c’est 0, si c’est 5.000, si c’est 1 personne sur 2 ou 3 personnes selon l’approche de les matchs…. Nous allons travailler avec les autorités locales qui auront le sujet en main mais comme tout nous n’aurons pas à griller les marches et à nous mettre en danger.

Quelle sera la gestion des abonnements pour la nouvelle saison?

Il y avait déjà plus de 7 000 (abonnés) la saison dernière. Nous leur devons d’abord le traitement des 6 derniers matches auxquels ils n’ont pas pu assister. Nous communiquerons dans les 48 heures, ce sera fait mais nous le traiterons avec un formulaire avec plusieurs options. Sur la jauge de Ligue 1, nous serons plus élevés qu’en L2. Nous communiquerons ci-dessus avec un prix qui mettra l’accessibilité en premier. Nous ferons un effort sur le gabarit pour que tous ceux qui attendent la Ligue 1 à Bollaert puissent accéder à la billetterie toute la saison.

La tribune Marek (celle debout, où se trouve le kop) détiendra-t-elle 1000 places supplémentaires cette saison?

Nous l’espérons… Il y a eu une annonce du député Sacha Houlié que nous avons reçue l’année dernière avec les représentants des supporters… Nous avions déposé un dossier car il doit passer par les différentes commissions et autorisations avec les commissions de sécurité qui se passent bien. Ce sujet sera également abordé en préfecture le 24 juin. Nous savons que nous avons la capacité d’accueillir 5 000 personnes sur le stand de Marek. Ensuite, il faut le faire selon les règles de l’art et passer les commissions de contrôle. Le dossier est prêt et maintenant c’est à la fonction publique de nous accompagner. Nous sortons d’une phase de test largement satisfaisante et qui prouve que les supporters avaient raison. Dès que possible au mieux, mais il ne sautera pas les étapes. Nous sommes en avance sur les autres clubs, mais vous devez prendre le temps de bien faire les choses.

Pouvez-vous mettre à jour la fenêtre de transfert?

Pour l’instant, il n’est pas encore officiellement ouvert. C’est une fenêtre de transfert très étrange avec des pays qui ont arrêté leurs championnats et d’autres qui continuent. En ce moment, nous faisons de notre mieux depuis les joueurs gratuits depuis janvier. Avec une fenêtre de transfert interne également en travaillant avec les acteurs que nous voulons garder sur le long terme. Comme beaucoup de clubs, nous avons nos listes de cibles en France, en Belgique ou aux Pays-Bas… Nous nous adaptons… Des idées commencent à émerger avec peut-être un mercato français français puis à l’étranger. Nous sommes encore une situation assez particulière…

Les dossiers sont-ils fermés?

Des accords sont trouvés (selon nos informations Jonathan Clauss et Loïc Badé) sur les joueurs libres ou en fin de stage. Pour le reste nous allons de l’avant mais nous avons besoin de l’autorisation du club pour discuter avec les joueurs concernés … C’est une économie qui est très spéciale cette année puisque nous sommes en juin et que les clubs n’ont pas encore déposé leurs budgets. La DNCG a reporté le dépôt des budgets du 8 au 15 juin. Nous sommes dans une situation financière qui nous permet de travailler. Cela prendra plus de temps que les saisons précédentes avec également des remèdes qui ne sont pas terminés.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici