Microfinance: l’élu à la tête de l’APSFD Côte d’Ivoire, Didier Logon, débute son mandat en octobre

0
78


Publié le
29/08/2020 22h18
par
APA

Elu le 5 août 2020, l’expert financier Didier Logon, débute son mandat en octobre 2020 pour une période de trois ans en tant que président de l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés de Côte d’Ivoire (APSFD-CI). M. Logon, directeur régional du groupe Cofina et directeur général de Cofina Côte d’Ivoire, a été nommé à la tête de l’APSFD-CI à la suite du renouvellement du conseil d’administration de l’organisation, à l’issue d’une assemblée générale ordinaire.

Il succède au regretté président de l’association Georges Kouassi Yao, décédé le 20 avril 2020. Le nouveau président de l’APSFD-CI s’engage à mettre en œuvre des projets innovants capables de répondre efficacement aux besoins de ses membres et surtout de ses 1,9 million de clients .

«C’est avec une grande humilité que j’accepte la présidence de l’APSFD. Je sais que je peux compter sur mes pairs qui m’accompagneront sans aucun doute dans la réussite de cette mission », a déclaré le nouveau président de l’APSFD-CI.

La microfinance, en Côte d’Ivoire, apporte une contribution significative à l’inclusion financière. Il envisage d’adopter de plus en plus une approche innovante pour fournir des services financiers susceptibles de répondre aux besoins des personnes exclues des circuits financiers traditionnels.

Pour les acteurs du secteur, il devient de plus en plus important que les entrepreneurs et retraités, le monde rural et les femmes puissent bénéficier d’un soutien financier approprié leur permettant de soutenir la croissance de leurs activités et celle du continent africain.

Pour atteindre ces objectifs, les microfinances ou SFD (systèmes financiers décentralisés), à travers leur association, l’Association professionnelle des systèmes financiers décentralisés de Côte d’Ivoire, intensifient leur implication dans la vie des entrepreneurs.

Sur le continent africain, 90% des opérateurs économiques sont des PME et des micro-entreprises qui fournissent 50 et 60% des emplois. Ces derniers étaient auparavant cantonnés aux marchés financiers informels tels que les tontines ou avaient malheureusement recours aux usuriers.

Après son passage dans plusieurs banques et cabinets d’audit internationaux, Didier Logon a 23 ans d’expérience dans le secteur financier et dans le conseil, dont 7 au sein du groupe COFINA, leader panafricain de la méso finance.

L’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés de Côte d’Ivoire (APSFD-CI) comprend quarante-huit (48) Systèmes Financiers Décentralisés (DFS).





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici