Mieux connaitre l’OCI à travers ses principaux organes – Le Sahel

0
30


Partager c’est aimer!

Pour son fonctionnement l’OCI dispose de plusieurs organes dont les principaux organes sont le Sommet Islamique, le Conseil des ministres des Affaires Etrangères, et le Secrétariat Général. S’y ajoutent également les plusieurs autres institutions et organes spécialisés.

Le Sommet Islamique qui est  composé des Souverains et Chefs d’Etat et de Gouvernement des Etats membres, est l’instance suprême de l’organisation. Il  délibère, prend les décisions politiques et apporte des conseils sur toutes les questions relatives à la réalisation des objectifs énoncés dans la Charte et examine les autres questions d’intérêt commun pour les Etats Membres et pour la Oummah. Il se réunit une fois tous les deux ans dans l’un des Etats membres.  La préparation de l’ordre du jour et toutes les dispositions requises pour la convocation du Sommet sont assurés par le Conseil des Ministres des Affaires étrangères avec l’assistance du Secrétariat Général. Des sessions extraordinaires se tiennent, lorsque les intérêts des Etats membres l’exigent, en vue d’examiner les questions d’importance vitale pour la Oummah et de coordonner en conséquence la politique de l’Organisation. Une session extraordinaire peut se tenir sur recommandation du Conseil des Ministres des Affaires étrangères, ou à l’initiative d’un Etat membre ou du Secrétaire général, sous réserve d’obtenir l’approbation de la majorité simple des Etats membres.

Quant au Conseil des Ministres des Affaires Etrangères, il se réunit une fois par an dans l’un des Etats Membres. Une session extraordinaire du Conseil des Ministres des Affaires étrangères peut se tenir à l’initiative de tout Etat membre ou du Secrétaire général, sous réserve de l’approbation de la majorité simple des Etats membres. Le Conseil des Ministres des Affaires étrangères peut recommander la convocation d’autres réunions ministérielles sectorielles afin d’examiner des questions spécifiques qui interpellent la Oummah. Ces réunions soumettent leurs rapports au Sommet Islamique et au Conseil des ministres des Affaires étrangères. Ce dernier examine les voies et moyens de mettre en œuvre la politique générale de l’organisation à travers  notamment l’adoption de décisions et résolutions sur des questions d’intérêt commun relatives à la réalisation des objectifs et de la politique générale de l’Organisation; le suivi de l’évolution du processus de mise en œuvre des décisions et résolutions adoptées par les sessions antérieures du Sommet et du Conseil des Ministres des Affaires étrangères ; l’examen et l’appréciation de programme de budget et autres rapports financiers et administratifs du Secrétariat général et des organes subsidiaires ; l’examen de toute question affectant un ou plusieurs Etats membres, chaque fois qu’une demande est formulée à cet effet par l’Etat Membre concerné, en vue de prendre les mesures appropriées, etc.

Quant au  Secrétariat général, qui siège  à Djeddah en Arabie Saoudite, il  comprend un Secrétaire général qui est le premier responsable administratif de l’organisation et le personnel requis. Le Secrétaire général est élu par le Conseil des Ministres des  Affaires étrangères pour un mandat de cinq ans, renouvelable une fois. Le Secrétaire général est élu parmi les citoyens des Etats membres conformément aux principes de la répartition géographique équitable, de la rotation et de l’égalité des chances pour tous les Etats membres et en tenant dûment compte des critères de compétence, d’intégrité et d’expérience.

Il a, entre autres, pour responsabilité d’attirer l’attention des organes compétents de l’organisation sur toute affaire qui, à son avis, pourrait servir les objectifs de l’organisation, ou leur porter préjudice ; d’assurer le suivi de la mise en œuvre des décisions, résolutions et recommandations du Sommet islamique, du Conseil des Ministres des Affaires étrangères et des autres réunions ministérielles ; de faire  parvenir aux membres les notes et documents de travail par les voies appropriées, dans le cadre de la mise en œuvre des décisions, résolutions et recommandations du Sommet islamique et du Conseil des ministres des Affaires étrangères ; de coordonner et harmoniser l’action des organes pertinents de l’organisation; d’élaborer le programme et le budget du Secrétariat général ; et d’œuvrer à promouvoir la communication entre les Etats membres et à faciliter les consultations et échanges de vues ainsi que la diffusion des informations revêtant un intérêt pour ces Etats.

Enfin, le Secrétariat général prépare les sessions du Sommet islamique et du Conseil des Ministres des Affaires étrangères en étroite collaboration avec le pays hôte, pour tout ce qui a trait aux questions administratives et organisationnelles.

Par Oumarou Moussa(onep) (Source : OCI)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici