Mme Garama Saratou Rabiou Inoussa visite plusieurs directions de son ministère – Le Sahel

0
20


Partager c’est aimer!

La ministre de l’Environnement et de la Lutte contre la désertification Mme Garama Saratou Rabiou Inoussa a visité, le mardi 11 mai dernier, plusieurs directions logées au sein du bâtiment servant de local à son ministère et au port de pêche no2 de Niamey sis à Gamkallé. L’objectif poursuivi à travers cette dernière sortie est non seulement de mesurer les difficultés auxquelles font face les directions, mais aussi de féliciter et encourager les agents qui accomplissent leurs différentes tâches malgré le manque de ressources.

La visite de la ministre de l’Environnement et de la lutte contre la désertification a commencé au sein même du bâtiment qui abrite son ministère. A la tête d’une forte délégation, Mme Garama Saratou Rabiou Inoussa a poussé une à une les portes des directions et services qui l’entourent, avant de se rendre au port de pêche n°2 de Gamkallé où elle a longuement échangé avec les responsables de la

direction des statistiques et ceux de la direction de la pêche et de l’aquaculture. Entourée par ses principaux collaborateurs, la ministre de l’Environnement et de la Lutte contre la désertification a reçu des explications sur les difficultés que rencontrent les directions, l’apport positif de plusieurs partenaires pour soutenir les efforts du Niger.

A la fin de la visite, la ministre Garama Saratou Rabiou Inoussa a relevé quatre (4) points qui entravent le bon fonctionnement de ses services. Il s’agit, indique-t-elle, des problèmes d’extrême vétusté des locaux et du matériel roulant, de même qu’une insuffisance du personnel et des bureaux pour les agents. La ministre de l’Environnement et de la Lutte contre la désertification se félicite du rôle important que jouent plusieurs partenaires dans les activités de son département ministériel. «Je profite pour saluer ici l’effort et l’appui des partenaires, en particulier la Fao, le P2RS et le projet PRRIA qui ont judicieusement appuyé en logistique et en renforcement de capacités les agents. Je les félicite pour cela et les exhorte à continuer ces partenariats pour le bien de nos populations», a-t-elle dit.

Durant la visite, la ministre de l’Environnement et de la Lutte contre la désertification a particulièrement porté son attention sur les bacs d’expérimentation dans le cadre de la lutte biologique contre la jacente d’eau et l’unité de fabrication d’aliments pour poisson. Cette dernière innove avec la fabrication d’aliments flottants pour les poissons à base de produits

locaux facilement accessible sur l’ensemble du territoire. Une manière pour les chercheurs de s’assurer que le moindre gramme d’aliments sera consommé par les sujets concernés et d’éviter la pollution des cours d’eau et des bassins.

Souleymane Yahaya(onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici