MODEN / FA Lumana: les deux ailes décident d’enterrer la hachette et de mettre fin à la crise interne

0
156



Les deux ailes qui se disputent la direction du MODEN / FA Lumana de l’opposant Hama Amadou ont décidé d’enterrer la hache de guerre lors d’une réunion du bureau politique national du parti le lundi 24 août 2020 au siège de Zabarkan. Le secrétaire général du parti, Malam Sani maman, a confirmé à l’issue de la réunion qui s’est déroulée en présence du président par intérim, Oumarou Noma, ainsi que d’autres membres du bureau politique national, que la page de la crise est désormais tournée.

Transfert d'argent Zeyna bis

C’est la fin de la crise interne qui secoue MODEN / FA Lumana, principal parti politique d’opposition, depuis près de deux ans. Les deux ailes en lice pour la direction du parti ont décidé de fumer le calumet de la paix comme en témoigne la réunion du bureau politique national qui s’est tenue en début de soirée du lundi 24 août au siège du parti dans le quartier de Zabarkan. de Niamey. Une réunion qui s’est déroulée en présence du président par intérim Oumarou Noma et Tahirou Seydou “Parc 20”, en présence de membres du bureau politique national ainsi que de militants du parti qui se sont rassemblés devant le siège pour attendre la nouvelle. . À la sortie de la réunion, c’est le secrétaire général du parti Malam Sani Maman qui a confirmé la fin de la crise, sous les acclamations du public.

<< La grandeur d'un pays et la responsabilité à laquelle nous aspirons, dictent que chaque fois qu'il y a des bouleversements, ils soient maîtrisés et traités en interne. Je suis heureux d'annoncer aux militants du MDEN / FA Lumana que leurs familles se portent bien et que le parti avance, nous avons montré que nous sommes vraiment LUMANA et que toute difficulté peut être surmontée ». Malam Sani Maman, SG de MODEN / FA Lumana

Selon MODEN / FA SG Lumana, le président par intérim du parti s’adressera par la suite aux militants pour confirmer la fin “Contradictions” et ainsi confirmer que «Tout est derrière nous».

Négociations en coulisses

Cette sortie de crise fait suite aux négociations engagées par les «sages» du parti depuis la décision rendue par le tribunal de grande instance de Niamey le mercredi 5 août, et qui était en faveur du président par intérim. Malgré l’escalade qui a suivi des deux côtés, les négociations pour rapprocher les deux parties se sont poursuivies dans les coulisses pour parvenir à une solution qui met fin à la crise interne qui a secoué le parti de Hama Amadou. “Une paix des braves Comme l’a estimé un politicien, en attendant d’en savoir un peu plus sur les concessions faites de part et d’autre.

Le parti pourra donc reprendre son congrès ordinaire après l’annulation des deux congrès parallèles du 4 août 2019 à Niamey et Dosso et se préparer aux prochaines élections générales, notamment présidentielles, le principal défi étant l’investiture de son candidat et sa validation. par la Cour constitutionnelle. Encore une paire de manches que le parti prétend envisager avec sérénité malgré les obstacles …

Ikali (actuniger.com)





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici