Niger : aucun cas du coronavirus n’a été détecté dans le pays (Officiel)

0
76


Le Ministre de la Santé Publique Dr Idi Illiassou Maïnassara a fait cette annonce ce lundi 03 février 2020, au cours d’une conférence de presse qu’il a co-animée, dans la salle de réunion dudit Ministère, avec la représentante de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au Niger, Mme Blanche Anya en présence des techniciens et responsables des deux parties.

Cette conférence de presse vise à porter à la connaissance du public la situation sanitaire du Niger relativement à l’apparition du coronavirus en Chine avec lequel le Niger entretient des relations de coopération dans plusieurs domaines entrainant des mouvements de populations. Il s’agissait spécifiquement d’informer les nigériens sur les mécanismes mis en place par le gouvernement nigérien avec ses partenaires pour contrer une éventuelle propagation de ce virus dans notre pays.
Apparu en Chine depuis janvier 2020, le coronavirus est responsable d’infections respiratoires aigues, très contagieuses, et se transmet par contact avec les secrétions nasales et les gouttelettes de salive émises par la toux ou les éternuements d’une personne malade.
A cette occasion, et dans son mot introductif, le Ministre de la santé Dr Idi Illiassou Maïnassara a soutenu que ‘’cette maladie se manifeste comme la grippe ordinaire, par une fièvre accompagnée de mal de gorge, toux, difficultés respiratoires, écoulement nasal, fatigue intense, maux de tête et des douleurs musculaires’’.
Il a poursuivi en indiquant qu’à ‘’la date du 02 février 2020, 23 pays autres que la Chine sont touchés par la maladie. Aucun pays africain n’a notifié de cas’’.
Selon l’OMS, rapporte Dr Idi Illiassou Maïnassara, se sont ‘’au total 17.557 cas qui ont été confirmés dont 404 décès. Parmi ces cas 17.411 proviennent de la Chine et 146 cas en dehors de la Chine’’.
‘’Aucun cas n’a été notifié au Niger. Cependant au vue des échanges inter-pays et les mouvements importants des populations, le risque est élevé. Le risque d’introduction du virus réside essentiellement au niveau des aéroports’’ a précisé Dr Idi Illiassou Maïnassara avant d’affirmer que ‘’l’épidémie a été déclarée comme une urgence de santé publique de portée internationale’’ par l’OMS qui  a recommandé à tous les pays de ‘’renforcer leur système de surveillance pour une détection précoce des cas ainsi que des mesures à respecter pour une protection individuelle et collective’’.
Pour cela, les aéroports de Niamey, Zinder et Agadez, constituant les principales portes d’entrée dans le pays, ont été dotés chacun, par le gouvernement, d’un système de détection rapide de la maladie du coronavirus.
Ces mesures visent principalement la sensibilisation des voyageurs, des travailleurs de ces lieux, la détection rapide des cas et leur orientation vers le centre de prise en charge dédié à cet effet au niveau de l’hôpital général de référence de Niamey.
Le Ministre Idi Illiassou Maïnassara a, à cet effet, invité les populations à la sérénité et au respect des règles d’hygiène dont le lavage des mains, la protection du nez et la bouche en cas de toux ou éternuement, éviter les contacts étroits avec des personnes souffrant de fièvre, éviter de manger la viande crue, et sauf cas de force majeure éviter les voyages vers les zones en épidémie.
Notons que la représentante de l’OMS au Niger, Mme Blanche Anya a pris la parole pour rappeler la préoccupation de l’OMS par rapport à la propagation de ce virus qui demeure un problème de santé publique.
Quant au Directeur de la surveillance et de la riposte aux épidémies, Dr Adamou Moustapha, il a donné à l’assistance les détails des mesures de contrôle mises en œuvre au niveau de nos aéroports du Niger.
Ces interventions ont été suivies d’une séance de questions/réponses au cours de laquelle les journalistes ont été informés du fait qu’aucun nigérien, que ce soit en Chine ou au Niger, ne souffre aujourd’hui du coronavirus.

ANP





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici