Niger: message à la Nation du Président Issoufou Mahamadou sur la situation de la pandémie de coronavirus (COVID-19)

0
96



Depuis décembre 2019, notre planète fait face à un ennemi terrible, invisible et dévastateur, le coronavirus connu sous le nom de COVID-19. En moins de 3 mois, elle touche 151 pays, soit plus de 75% de ce que le monde a. Sur notre continent africain, 27 pays, soit 50%, sont touchés par cette pandémie face à laquelle même les plus puissants sont impuissants, désarmés. Leurs systèmes de santé, en particulier leur capacité de réanimation, sont débordés. Pour le moment, il n’existe aucun traitement ni vaccin contre ce virus. La seule arme qui existe aujourd’hui est la prévention. C’est pourquoi, tous les pays du monde prennent des mesures sévères, des mesures drastiques, en particulier d’enfermement de leurs citoyens et de fermeture de leurs frontières. Même les lieux de culte sont touchés, y compris la plus sainte des mosquées saintes, la Kaaba. «C’est une réalité, ce n’est pas de la science-fiction.

Mes chers concitoyens,

Face à cette menace, le Gouvernement a déjà pris, le 13 mars 2020, des mesures importantes, notamment l’annulation des rencontres internationales prévues à Niamey, comme la célébration du cinquantième anniversaire de l’OIF et la conférence ministérielle de l’OCI . . Dieu merci, notre pays, le Niger, est pour l’instant épargné. Mais comme les autres, nous ne sommes pas à l’abri de la contagion car le monde est devenu un village. La faiblesse des systèmes de santé de nos pays, nous impose beaucoup plus que d’autres, la prévention. Aussi, en plus des mesures déjà prises le 13 mars 2020, j’ai demandé au gouvernement de prendre les mesures suivantes:

Fermeture des aéroports internationaux de Niamey et Zinder pour une période de 2 semaines renouvelable à partir de la mi 19 mars 2020 à minuit sauf pour les vols domestiques, cargo, sanitaires et militaires;

Fermeture de toutes les frontières terrestres pour une période de 2 semaines renouvelable à partir du 19 mars 2020 à minuit sauf pour le transport de marchandises;

Concertation entre le gouvernement et les chefs religieux (oulémas et prêtres) pour décider des mesures relatives à l’accès aux lieux de culte.

Fermeture de tous les établissements préscolaires, élémentaires, secondaires et supérieurs pour une période de 2 semaines renouvelable à partir du 20 mars 2020 à minuit; les parents sont responsables de la garde de leurs enfants.

Fermeture des bars, discothèques, cinémas et lieux de divertissement à partir du 18 mars 2020 à minuit;

Interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes. Cette mesure concerne notamment: les baptêmes, mariages et toute autre forme de cérémonie, sur tout le territoire. En particulier, les ateliers et séminaires sont interdits jusqu’à nouvel ordre.

Mise en place de mesures d’hygiène obligatoires dans les marchés, magasins, restaurants, services publics et privés;

Respect d’une distance d’au moins un mètre entre les personnes dans les supermarchés, les restaurants, les entreprises, les aéroports et les lieux publics;

Diagnostic et traitement gratuits de tout cas confirmé.

Révision du plan d’urgence pour tenir compte des nouvelles exigences et affectation de 1 milliard de francs CFA du budget national pour son financement.

Mes chers concitoyens,

Depuis la grippe espagnole, il y a un siècle, l’humanité n’a pas connu de fléau de santé d’une telle ampleur. Je le répète: il n’y a pas de traitement, pas de vaccin. Notre seule arme reste la prévention. Appliquons donc rigoureusement les mesures que je viens de mentionner et prions Dieu qu’il protège notre pays et au-delà le monde.
Je vous remercie.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici