nouveaux appels à manifester, Loukachenko demande à rencontrer Poutine

0
55



Publié le:

Des appels à des rassemblements pacifiques à grande échelle ont été lancés samedi en Biélorussie à la suite de la mobilisation croissante contre le président Loukachenko. Dénonçant une attaque, ce dernier a demandé à rencontrer son homologue russe Vladimir Poutine.

La mobilisation contre la réélection du président Alexandre Loukachenko prend de l’ampleur au Bélarus. Des appels à de grands rassemblements pacifiques ont été lancés pour le week-end du 15 août, malgré la répression brutale de la police.

L’appel vient de la principale candidate de l’opposition à l’élection présidentielle, Svetlana Tikhanovskaïa, réfugiée en Lituanie depuis quatre jours. À Minsk, la capitale biélorusse, des manifestants ont également appelé à une réunion samedi en marge des funérailles d’un manifestant.

Un rallye est prévu pour 12 heures. près de la station de métro Pouchkine, près de laquelle ce manifestant a été tué lundi. La police dit qu’il a été tué par une explosion de projectile qu’il était sur le point de lancer, mais les médias de l’opposition affirment qu’il aurait pu être touché par des tirs des forces de l’ordre.

Chaînes humaines contre la violence et la fraude

En réponse aux violences, l’Union européenne a accepté vendredi des sanctions contre les responsables biélorusses liées à la répression ou à la fraude électorale. Des sanctions qui interviennent alors que la mobilisation se propage avec des chaînes humaines contre la violence et la fraude, tandis que des ouvriers emblématiques d’usine ont lancé des actions de solidarité et des débrayages.

Vendredi soir, des milliers de personnes se sont rassemblées devant le siège du gouvernement, déposant des fleurs aux pieds des jeunes conscrits déployés là-bas. D’autres rassemblements ont eu lieu dans plusieurs villes.

Contrairement aux manifestations de début de semaine, qui ont été violemment réprimées, les actions de jeudi et vendredi se sont bien déroulées. Les autorités ont également annoncé la libération de plus de 2 000 des 6 700 personnes arrêtées lors des manifestations.

Alexander Loukachenko demande à rencontrer Vladimir Poutine

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a déclaré samedi qu’il souhaitait rencontrer son homologue russe Vladimir Poutine. “Une agression est en cours contre la Biélorussie”, a-t-il déclaré lors d’une réunion avec des responsables. “Nous devons contacter Poutine, le président russe, pour que je puisse parler avec lui maintenant. Parce que ce n’est pas une menace uniquement contre la Biélorussie.”

Vendredi, Alexandre Loukachenko avait appelé à une “certaine retenue” à l’encontre des manifestants, qu’il avait auparavant qualifiés de “moutons” à qui il fallait “mettre le cerveau en place”.

Accusant le régime de “massacre”, Svetlana Tikhanovskaïa, qui revendique la victoire à l’élection présidentielle du 9 août, a pour sa part annoncé la création d’un comité chargé d’organiser le transfert de pouvoir et a appelé au dialogue avec les autorités.

Avec l’AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici