Oumarou Ali Beidi, inspecteur général des finances n’est plus … – L’innovation au service de l’information pour mieux informer.

1
155


Inna lilahi wa inna ilaihi ilaihi rajioune, de Dieu nous venons à Lui nous revenons. Ainsi va la vie de chaque être humain sur terre. Il est né par la volonté de son Seigneur et il répond inévitablement à l’appel de son Seigneur.

Oumarou Ali Beidi, le grand clerc de l’Etat, est parti, définitivement disparu. Comme il vivait sans tambour ni trompette. Dans cette discrétion légendaire qui l’a toujours caractérisé.

Né le vendredi 17 juin 1955 et rappelé à Dieu, la nuit du vendredi 8 mai 2020, était l’opinion de ses proches, un ami sincère. Comme l’un de ses amis de toujours, le grand frère Djibril Baré, l’a si bien décrit: “L’amitié, vous étiez un expert dans l’art de l’attacher, de la cultiver et de la nourrir. (…), tout au long de votre vie, vous vous êtes efforcé de cultiver l’amitié et la fraternité autour de vous. Vous avez été, je peux en témoigner, le ciment de plusieurs groupes d’amis qui, sans vous, n’auraient jamais pu socialiser, et encore moins nouer des amitiés. “

Marié et père de quatre enfants, Oumarou Ali Beidi était, jusqu’à sa mort, inspecteur général des finances. Il était auparavant secrétaire général adjoint au ministère de l’Énergie, inspecteur des finances, professeur de relations internationales et de développement à l’ENA Superior, président du conseil d’administration de la NITRA et membre de plusieurs commissions liées à sa spécialité.

Il était un travailleur acharné et toujours disponible. Aujourd’hui avec sa disparition, le ministère des Finances perd un travailleur acharné et le Niger a perdu un digne fils qui a accompli sa mission sur terre avec dignité.

Dans ces circonstances douloureuses, le groupe tamtaminfo présente ses plus sincères condoléances à sa famille en deuil à ses amis et connaissances de toujours.

Qu’Allah lui fasse miséricorde. Amine

Par Tamtaminfo news.



Source

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici