pas de reprise de l’épidémie en France

0
59



Publié le: Modifié:

L’agence de santé publique française a déclaré vendredi soir qu’il n’y avait “aucun signal en faveur d’une reprise de l’épidémie” sur le territoire français malgré l’apparition de 109 clusters depuis le 11 mai.

Tous les signaux sont verts. Depuis la levée de l’enceinte de confinement le 11 mai, 109 épidémies de Covid-19 (ou “clusters”) ont été identifiées en France, mais aucune n’a encore été responsable de la propagation de l’épidémie, selon l’agence de santé publique France. Plus généralement, il n’y a “aucun signal en faveur d’une reprise de l’épidémie”.

Dans son point hebdomadaire, vendredi 29 mai, l’agence de santé note que “109 clusters (hors Ehpad et milieu familial restreint) ont été signalés: 104 en France métropolitaine et 5 dans les régions d’outre-mer”.

“Aucune diffusion communautaire (occurrence de nouveaux cas en dehors de la communauté et en lien avec le cluster) non maîtrisée n’est signalée”, selon Santé publique France.

Dans un cas sur cinq, la flambée est maîtrisée (pas de nouveau cas 7 jours après le dernier) voire éteinte (pas de nouveau cas dans les 14 jours).

Lors de la précédente mise à jour du 21 mai, le nombre d’épidémies était passé à 46. Cependant, les autorités sanitaires ont souligné à plusieurs reprises qu’une augmentation n’était pas une mauvaise nouvelle en soi, mais reflétait au contraire une meilleure capacité de suivi. Pourvu que ces foyers soient maîtrisés en isolant les cas positifs.

>> Voir: Déconfinement: “Liberté en règle, interdiction en tant qu’exception”

Parmi ces 109 ménages, “64% ont plus de 5 cas”. “Ils concernent notamment les personnes en situation de précarité et de vulnérabilité (19% dans les logements sociaux et les établissements d’insertion, et 6% dans les communautés vulnérables), les établissements de santé (22%) et plus généralement les entreprises (20% d’entreprises privées et publiques)”, précise l’agence de santé.

149071 cas entre le 21 janvier et le 28 mai

Par ailleurs, il considère que “149 071 cas de Covid-19 ont été confirmés en France” entre le 21 janvier et le 28 mai.

Ce chiffre provient de nouvelles estimations plus “exhaustives” grâce à “la transmission de données de patients testés dans les laboratoires de la ville et dans les laboratoires hospitaliers” (système appelé SI-DEP).

Pour la semaine du 18 au 24 mai, «216 891 patients ont été testés» à Covid-19 et 4 119 étaient positifs (1,9%).

>> Lire: Réouverture des restaurants, parcs, musées et lycées … Les principales annonces du gouvernement

Le taux de positivité des tests virologiques (qui vous permettent de savoir si vous êtes infecté lorsque vous les faites) est important pour la détection précoce d’une éventuelle reprise de l’épidémie.

Santé publique France souligne que “depuis plus de 7 semaines, les indicateurs épidémiologiques de circulation du SRAS-CoV-2 sont en baisse ou sont restés à de faibles niveaux en France métropolitaine”.

Parmi ces indicateurs (décès, hospitalisation, entrée en soins intensifs, etc.), “la proportion de nouveaux cas (…) parmi les résidents des maisons de retraite a diminué au cours des 14 derniers jours par rapport aux 14 jours précédents”.

Avec



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici