Pétrole: les députés approuvent la construction d’un oléoduc d’exploitation pétrolière pour 1300 milliards de FCFA

0
79


Les parlementaires nigérians ont adopté en séance plénière ce vendredi 12 juin 2020, la loi relative à la construction et à l’exploitation sur le territoire de la République du Niger du système de transport d’hydrocarbures par pipelines Niger-Bénin.

Transfert d'argent Zeyna bis

Selon le ministre du Pétrole M. Foumakoye Gado, l’adoption de ce projet de loi est un événement important pour le Niger en ce qu’il consacre l’entrée en vigueur de l’accord de transport signé le 15 septembre 2019.
Les investisseurs devaient être rassurés sur les investissements qu’ils allaient faire et c’était le fonds privé qui est estimé à 2,2 millions de dollars près de 1300 milliards de FCFA.
Le ministre Foumakoye Gado a souligné que l’adoption de cette loi permettra le démarrage effectif de la construction de l’oléoduc, ce qui permettra au Niger d’augmenter la production de pétrole qui passera de 20 000 barils par jour à 110 000 barils par jour.
“En mettant en œuvre ce projet, il y aura création de nombreux emplois aussi bien en phase d’exploitation qu’en phase d’exportation”, a-t-il annoncé.
M. Foumakoye Gado a précisé que l’existence désormais de moyens de transport de pétrole brut au Niger attirera d’autres entreprises qui viendront faire des recherches pétrolières au Niger, ce qui permettra de garantir que l’exploitation et l’exportation soient aussi durables que possible.
L’opposition parlementaire a rejeté ce projet de loi accusant le gouvernement de gestion non transparente des retombées pétrolières.
Pour rappel, le président de la république Issoufou Mahamadou a lancé le 16 septembre 2019 à Koulélé (région de Diffa) la construction de cette canalisation, qui aura une longueur totale de 1982 km dont 1298 km au Niger et 684 km au Bénin.
Le Niger est producteur de pétrole depuis 2011 dans le cadre d’un partenariat avec une société chinoise.
Au cours de cette session, le président du parlement a procédé à la présentation devant l’assemblée plénière du député Oumarou Moussa qui remplace M. Issoufou Amadou Maïfada décédé le 18 mai dernier des conséquences d’une maladie.

ANP





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici