Phoenix et Booker démarrent fort face aux Clippers

0
26



Emmenés par Devin Booker (40 points, 13 rebonds, 11 passes), les Phoenix Suns ont dominé les Los Angeles Clippers (120-114) ce dimanche lors du premier match de finale de conférence Ouest, lors des play-offs NBA.

Les Suns, portés par leur jeune star Devin Booker, auteur d’un triple-double à 40 points, sont venus à bout des Clippers (120-114), lors du match n°1 de la finale de conférence Ouest, dimanche en play-offs NBA.

Booker, qui l’an passé avait étincelé dans la bulle d’Orlando pour une fin de saison régulière finie avec huit victoires consécutives sans défaite – certes insuffisantes pour aller en play-offs -, vit ses premières joutes printanières à 24 ans.

Et pour l’heure rien ne l’impressionne ni ne l’empêche d’étinceler, que ce soient les Lakers de LeBron James, écartés au forceps au premier tour (4-2), les Nuggets du MVP Nikola Jokic, balayés au suivant, et ces Clippers pourtant menaçants dans ce premier acte.

En l’absence de son capitaine Chris Paul, tenu de s’isoler selon le protocole Covid-19 de la ligue, pour une durée indéterminée, sans que l’on sache s’il a contracté le virus ou s’il est cas contact, l’arrière n’a pas fait que scorer.

Il a été un vrai chef d’orchestre en attaque, distillant 11 passes dont certaines spectaculaires comme ce alley-oop (aérien) volleyé pour le dunk rageur de Mikal Bridges (14 pts), pour reprendre le large à 113-104 dans le money-time. Symbole de la domination des Suns dans cette ultime période entamée à égalité (93-93).

Booker a aussi pris 13 rebonds, constituant le premier triple-double de sa carrière, en ne perdant que deux ballons, le tout dans un match de finale de conférence. Impressionnant.

George présent, puis effacé

A ses côtés, DeAndre Ayton (20 pts) a dominé à l’intérieur face à des Clippers qui avaient décidé de jouer “petit” et n’ont pas suffisamment bien défendu, en témoignent les 55% de réussite aux tirs de Phoenix.

Privés eux aussi de leur star Kawhi Leonard, blessé au genou droit sans qu’on ne sache à quel point c’est grave, les Californiens ont fait plus que jeu égal pendant les trois quarts du match, puisqu’ils ont mené (84-78) dans le sillage de Paul George, à la hauteur des attentes.

Avec 34 points (5 passes) inscrits, il a répondu présent offensivement, même si son 4e quart-temps fut limité à 3 unités. Reggie Jackson (24 pts) a aussi pesé, plutôt en première période, et Nicolas Batum s’est montré utile, quoique peu prolifique offensivement (5 pts, 10 rbds, 3 passes).

Comme Booker, l’équipe des Clippers disputait son tout premier match d’une finale de conférence, elle qui a connu de cuisants échecs lors de la décennie précédente, comme l’an dernier lorsqu’elle s’était fait remonter de 3-1 à 4-3 par Denver.

Cette année, L.A. a remonté 2-0 puis 3-2 face à Dallas avant de s’imposer en sept matchs, puis elle a aligné quatre victoires après avoir été mené 2-0 face à Utah. Sa capacité de réaction n’est plus à prouver malgré des défaites pour commencer ses séries. Le match n°2 aura lieu mardi, toujours à Phoenix.



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici