plus de 9 millions de cas signalés dans le monde

0
127



Publié le: Modifié:

Plus de 9 millions de cas ont été officiellement déclarés dans le monde, dont plus de la moitié en Europe et aux États-Unis, selon un décompte publié par l’AFP, alors que la pandémie de coronavirus continue de gagner du terrain.

Covid-19 a tué au moins 469 060 personnes dans le monde et en a contaminé plus de 9 millions, selon un rapport publié lundi par l’AFP, alors que la pandémie de coronavirus “continue de s’accélérer” selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Plus de 9 017 010 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie, dont au moins 4 223 800 sont désormais considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète cependant qu’une fraction du nombre réel d’infections. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent le dépistage comme priorité pour le dépistage et de nombreux pays pauvres ont une capacité de dépistage limitée.

“Manque de solidarité mondiale”

La pandémie “continue de s’accélérer”, a averti lundi le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence virtuelle organisée lundi par l’émirat de Dubaï.

“Il a fallu plus de trois mois pour que le premier million de cas soit signalé. Le dernier million de cas a été signalé en seulement huit jours.”

“La plus grande menace à laquelle nous sommes confrontés aujourd’hui n’est pas le virus lui-même, mais le manque de solidarité mondiale et de leadership mondial”, a-t-il ajouté.

“Nous ne pouvons pas vaincre cette pandémie avec un monde divisé. La politisation de la pandémie l’a exacerbée.”

“Deuxième vague” en Corée du Sud

La Chine, berceau de Covid-19, a officiellement dénombré 83 396 cas (18 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 4 634 décès et 78 413 guérisons (sans les territoires de Hong Kong et Macao).

La Corée du Sud a reconnu mardi qu’elle se battait depuis “mi-mai” contre une “deuxième vague” de coronavirus, avec entre 35 et 50 nouveaux cas enregistrés chaque jour, principalement à Séoul et ses environs.

Alors qu’aux États-Unis, pays le plus endeuillé par le Covid-19, le bilan a dépassé lundi 120 000 décès pour 2,31 millions de cas identifiés, le Brésil, reste le deuxième pays le plus touché au monde avec un total de 51 271 décès sur plus de 1,1 million cas.

Pays sans stratégie sanitaire face au coronavirus, le Brésil est gouverné par un président Jair Bolsonaro qui a minimisé la crise et a appelé la population à ne pas rester confinée, au nom de la préservation des emplois.

>> A voir, l’interview de l’ancien ministre brésilien de la Santé: “Bolsonaro manque de respect aux victimes”

Le seuil de 100 000 cas franchi en Afrique du Sud

L’Afrique du Sud, pour sa part, a franchi le cap des 100 000 cas de coronavirus, avec un bilan de près de 2 000 morts, ont annoncé lundi les autorités.

“A ce jour, le nombre cumulé de cas confirmés de Covid-19 a franchi la barre des 100 000 et s’élève à 101 590”, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué. Malgré ce lourd tribut, le taux de mortalité par le virus en Afrique du Sud est de 2%, et 52,6% des personnes infectées se sont rétablies de Covid-19.

Selon les statistiques de l’OMS, l’Afrique du Sud représente plus de la moitié des infections à coronavirus enregistrées en Afrique subsaharienne, suivie de près par le Nigeria et le Ghana (avec respectivement 20 000 et 14 000 cas de contamination).

Avec AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici