Plusieurs accords signés dont celui relatif à la sécurité – Le Sahel

0
39


Sharing is caring!

 

 

En visite d’amitié et de travail au Niger, le Ministre des Affaires Etrangère de la République de Turquie a, eu hier matin au Ministère des Affaires Etrangères, une séance de travail suivie d’une signature de plusieurs accords de coopération entre les deux pays avec son homologue nigérien. Ces accords portent entre autres sur la sécurité, la jeunesse et le sport. Cette visite d’amitié, la première du genre dans notre pays d’un ministre des Affaires Etrangère Turc illustre si besoin est, l’étroite coopération entre les deux pays. Une coopération qui ne fait que s’élargir ces dernières années touchant plusieurs domaines comme les infrastructures, l’énergie, le pétrole, la formation, la santé. Au cours de ces échanges, les deux parties sont convenues de la nomination du Consul Honoraire du Niger à Istanbul.

 

Lors de cette réunion, peu avant la signature desdits accords, le ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, M. Kalla Ankouraou, a rappelé que sa visite à Ankara en Août 2019 témoigne de la qualité des relations qui existent entre le Niger et la Turquie. Nos deux pays, a-t-il souligné entretiennent ces relations d’amitié depuis de nombreuses années avec un développement fulgurant depuis la Signature de l’Accord cadre du 8 Avril 1989. Cela a, selon le ministre Kalla, été favorisé par l’histoire, citant les relations entre la régiond’Agadez à celle d’Istanbul depuis des siècles. Le ministre des Affaires étrangères a aussi rappelé les différentes visites mutuelles de nos chefs d’Etats à savoir Recep Tayyip Erdogan au Niger en Janvier 2013 et SE Issoufou Mahamadou en Turquie en Mars 2014. «Ces actes ont constitué un tournant décisif dans nos relations», a-t-il estimé.

Evoquant sa visite récente visite du 14-17 Août 2019, le Ministre en charge des Affaires Etrangères a rappelé que les deux parties ont eu des échanges très fructueux tout en remarquant la faiblesse des échanges commerciaux entre les deux pays. D’après le ministre Kalla Ankouraou cette visite a été aussi l’occasion de passer en revue les réalisations au profit de la population Nigérienne telles que l’Hôpital de l’Amitié Niger-Turquie, le Complexe scolaire avec internat, le Park d’amitié Niger-Turquie. Pour le ministre Kalla Ankouraou, les travaux exécutés par l’entreprise turque Summa lors de l’organisation de Sommet l’Union Africaine ont permis à notre pays de disposer d’infrastructures appropriées pour la réussite dudit sommet. «En l’espace de trois ans SUMMA a réalisé des infrastructures d’un coût total de 280 millions de dollars soit près de 170 milliards FCFA», a-t-il relevé, citant entre autres les travaux d’aménagement de l’Aéroport International Diori Hamani, l’Hôtel Présidentiel Radisson Blu, l’Immeuble du Ministère des Finances et la réhabilitation du Palais des Congrès de Niamey.

Le Ministre Kalla Ankouraou a fait remarqué que la coopération dans le domaine énergétique et de l’agriculture est actuellement en train de se développer. Il a salué la convergence des vues des deux pays sur la situation internationale notamment au niveau de l’OCI où les défis sont nombreux. Au cours de ces échanges, les deux parties sont convenues de maintenir la concertation régulière dans le cadre du mandat de notre pays au Conseil de Sécurité.

S’agissant de la lutte contre le terrorisme, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur s’est réjoui que sur les accords ainsi signés entre les deux pays, trois sont destinés à renforcer les capacités des Forces de Défense et de Sécurité pour mieux accomplir leur mission surtout au niveau de la frontière entre le Niger et le Burkina Faso ou dans le bassin du Lac Tchad. Kalla Ankouraou a par ailleurs salué l’appui de la Turquie dans la formation des agents du protocole et l’appui en équipements pour la conservation des archives, d’une part et d’autre part le soutien dans l’organisation de la prochaine Conférence ministérielle de l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) à Niamey. Il a exhorté la Turquie à poursuivre ses actions dans le domaine minier, énergique et agricole dans la région d’Agadez. Le Ministre Kalla Ankouraou a estimé que la réussite du Projet  l’Irhazer assura une sécurité alimentaire durable au Niger.

Pour sa part, le ministre des AffairesEtrangères de la République de la Turquie M. Mevlüt Çavuşoğlu a estimé nécessaire, de coordonner prochainement les visites mutuelles à tous les niveaux. «Nous soutenons l’idée de réaliser cette conférence de l’OCI physiquement et non par visioconférence», a-t-il soutenu. Il souhaité aussi  des consultations plus fréquentes, pour développer les relations économiques, accélérer la tenue de la 2ème réunion de la Commission mixte et encourager les investissements Turcs au Niger.

Evoquant la pandémie de la COVID-9, M. Mevlüt Çavuşoğlu a dit que son pays fait preuve de solidarité dans cette période. «Nous avons fait parvenir l’aide médicale deux fois au Niger. Sur les 153 pays demandeurs d’équipements médicaux 140 ont pu bénéficier dont le Niger», a-t-il ajouté. Le ministre turc des Affaires étrangères a exprimé la volonté de son pays de renforcer la coopération dans le domaine médicale à travers la formation et le partage d’expérience. M. Mevlüt Çavuşoğlu a souhaité l’implantation au Niger de l’institution étatique à savoir la MTA Internationale à la suite de l’accord minier. Selon lui, avec les revenus générés on peut réaliser de grands projets. Par ailleurs, M. Çavuşoğlu a annoncé que son pays compte accueillir l’année prochaine le Sommet UA-Turquie, tout en se réjouissant du fait qu’en juin dernier les accords énergétiques et sur les hydrocarbures ont été formalisés entre nos deux pays.

Mamane Abdoulaye(onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici