Plusieurs sujets d’intérêt commun entre l’Italie et le Niger débattus – Le Sahel

0
93


Partager c’est aimer!

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a rencontré le mardi 12 mai 2020, l’Ambassadeur d’Italie au Niger, M. Marco Prencipe. La rencontre a été l’occasion pour les deux personnalités de faire le point sur l’état et les perspectives de la coopération bilatérale italo-nigériane ces dernières années. Le diplomate italien a indiqué, à l’issue de l’audience, que l’entretien avec le président de la République lui avait notamment permis de parler de l’ouverture de l’ambassade d’Italie en février 2017 ainsi que de la coopération bilatérale entre les deux pays, qui a encore renforcée. Selon lui, ce résultat a été obtenu et confirmé par un échange intense de visites bilatérales au plus haut niveau institutionnel ainsi que par un élargissement des domaines de coopération.

«Aujourd’hui, j’ai remis au président Issoufou une lettre que lui a adressée le président du Conseil des ministres italien, le professeur Giuseppe Conte, par laquelle le chef du gouvernement confirme ce qu’il a dit lors de sa visite officielle au Niger en janvier 2019, la toute première de un président du Conseil des ministres, à savoir l’intention de l’Italie de rester fermement aux côtés du Niger, dans un esprit de profonde amitié, pour faire face avec détermination aux défis complexes de la sécurité, de la stabilité et du développement de la région du Sahel. C’est un engagement que nous avons l’intention de respecter avec un sens des responsabilités, même si nous devons tenir compte du moment difficile auquel nos pays sont confrontés pour faire face à la grave urgence planétaire causée par le coronavirus “, a déclaré M. Prencipe.

Le diplomate italien a ajouté qu’il avait également discuté avec le chef de l’Etat de la situation sécuritaire dans la région qui s’est particulièrement dégradée ces derniers mois, faisant ainsi de nombreuses victimes au Niger, notamment suite à deux attentats terroristes. Cette situation démontre encore l’urgence de soutenir le Niger dans la lutte contre les menaces à la sécurité à travers une approche intégrée alliant sécurité et développement pour s’attaquer aux causes profondes de l’insécurité, a-t-il dit. “J’ai également parlé avec le président de la situation actuelle de la pandémie de Covid-19 en Italie. La stratégie adoptée par le gouvernement italien pour contenir la pandémie de coronavirus a été fondée sur les recommandations de recherches approfondies et les réflexions d’experts scientifiques qualifiés. J’ai pris l’occasion de féliciter et d’encourager le Président de la République pour toutes les actions entreprises par le Gouvernement pour lutter efficacement contre la pandémie de coronavirus qui affecte actuellement le monde entier et a confirmé le soutien de l’Italie au Niger par le don d’équipements médicaux de protection individuelle (EPI) et des tests de diagnostic au Covid-19 et a annoncé le prochain don de l’Italie qui sera composé de respirateurs pour soutenir les autorités nigériennes dans la prise en charge des patients “, a ajouté le diplomate. SEM Marco Prencipe a souhaité rappeler que le Niger est l’un des les pays prioritaires pour la coopération italienne qui interviennent activement dans la poursuite du développement durable obj ectifs, notamment dans le domaine de l’aide humanitaire, du développement économique, de l’agriculture durable mais aussi de l’éducation des nouvelles générations. Selon le diplomate italien, dans le cadre du Fonds pour l’Afrique, l’Italie a financé des projets d’une valeur totale de 230 millions d’euros. Sur ces ressources, 104 millions d’euros ont été versés au Fonds fiduciaire de l’UE pour l’Afrique. Avec une contribution totale de 123 millions d’euros, l’Italie est le deuxième contributeur au fonds, a-t-il déclaré. Prencipe a ajouté que les fonds alloués jusqu’à présent concernent principalement le Niger (84,3 millions d’euros). Par le biais du Fonds pour l’Afrique, a-t-il déclaré, l’Italie a notamment soutenu plusieurs projets en collaboration avec des agences des Nations Unies présentes au Niger telles que l’OIM et le HCR.

Pour revenir sur le renforcement et le dynamisme des liens de coopération entre le Niger et l’Italie, outre la visite officielle du président du Conseil des ministres italien, le professeur Giuseppe Conte, au Niger, en janvier 2019, M. Prencipe a également rappelé la visite de l’ancien ministre de la Défense, Elisabetta Trenta et celle de la vice-ministre italienne des Affaires étrangères et de la Coopération, Emanuela Del Re. “J’ai enfin profité de l’occasion de cette audience pour féliciter le président Issoufou pour le dynamisme et le leadership régional dont il a fait preuve lors de la présidence du G5-Sahel, à l’occasion de la conférence de l’Union africaine tenue en juillet dernier à Niamey, pour son rôle actif, puisqu’il a dirigé la présidence de la CEDEAO et l’élection du Niger comme membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies pour la période 2020-2021 au titre de la zone Afrique “, a conclu le diplomate italien.

Mahamadou Diallo (onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici