Pourquoi Tyson Fury ne veut pas entendre parler de la retraite

0
63



Son père l’a suppliée de lui dire d’arrêter. Après avoir vu son fils donner une leçon de boxe à Deontay Wilder fin février à Las Vegas pour conquérir le titre des poids lourds WBC, la seule ceinture majeure qui manquait encore à sa liste de carrière, John Fury avait expliqué vouloir voir Tyson raccrocher les gants et profiter de sa grande famille (cinq enfants) tant qu’il en était encore temps et avant de se battre trop. A trente et un ans, pas la fin du monde non plus pour un boxeur, le “Gypsy King” semblait lui aussi enclin à suivre les conseils assez rapidement.

“Je vais revenir pour deux combats et ensuite j’espère décoller”, a-t-il encore déclaré à la chaîne britannique ITV début mars. Mais depuis lors, la pandémie de Covid-19 y est passée. Confiné à la maison avec sa famille, une situation qu’il dit apprécier pour pouvoir profiter de sa famille à plein temps (il partage notamment ses séances physiques avec eux via Instagram), Tyson Fury a eu le temps de réfléchir. Et de se rendre compte qu’il ne voulait pas quitter les anneaux de si tôt.

“Que vais-je faire d’autre de ma vie?”

“Je vais me battre jusqu’à mes quarante ans”, a-t-il déclaré à ESPN début mai. J’y ai beaucoup réfléchi et je n’ai pas grand-chose d’autre à faire de toute façon. Alors oui, autant continuer à se battre. “Un changement d’avis confirmé ce jeudi lors d’un live Instagram pour une séance d’entraînement physique avec Mark Wright, ancien footballeur semi-professionnel devenu star de la télé (télé-réalité, présentation, etc.) en Grande-Bretagne. Bretagne:” J’en ai deux combats à gauche sur mon contrat, Wilder et Anthony Joshua. Mais je vais continuer après ça. Que puis-je faire d’autre, quand vous y pensez? J’ai trente et un an, je suis en grande forme physique, dans un grand état mental, je m’entraîne plusieurs fois par jour. Et je me dis: mais que vais-je faire d’autre de ma vie? “

Les amateurs d’art noble adoreront la perspective de le voir longtemps entre les cordes. Ses adversaires un peu moins. Le programme est déjà établi. “Il y aura une revanche contractuelle contre Deontay Wilder à un moment donné, confirme-t-il. Puis deux combats contre AJ. Enfin un, mais quand je l’aurai écrasé il voudra aussi sa revanche.” (Sourire.) Je vais battre Wilder une troisième fois, je l’espère avant la fin de l’année, puis nous commencerons 2021 dans le but d’avoir le plus grand combat de tous les temps entre deux champions du monde des poids lourds britanniques, AJ contre moi pour toutes les ceintures. ”

En battant son compatriote, Fury ajouterait les titres WBA Super, IBF et WBO à sa couronne WBC. Avant de pouvoir défendre son trône contre tous les aspirants disponibles: “Il y a beaucoup de boxeurs que je peux aller battre: Dillian Whyte, Andy Ruiz, Kubrat Pulev, Jarrell Miller, Luis Ortiz, Daniel Dubois, Joe Joyce, etc. Avant, cette catégorie de poids lourds était un monstre à trois têtes avec AJ, Wilder et moi. Mais Andy Ruiz a assommé Joshua et j’ai détruit le ‘Bronze Bomber’. De trois, nous sommes allés à un. Je suis le dernier soldat debout. Ils doivent tous incline toi devant moi. “

“Joshua? On dirait un gros bébé à câliner”

Nous devrons refaire la couverture avec Wilder, même si certains imaginent l’Américain prudent face à cette idée. “Les médias ont affirmé que Wilder voulait dix millions de dollars pour éviter sa vengeance et se mettre de côté”, se souvient l’homme qui lui a fait subir sa première défaite chez les pros. Mais je ne paierai personne pour m’éviter. Toujours prendre son cuir chevelu. Je préfère le battre encore que le payer, même deux millions. “Selon Bob Arum, patron de Top Rank (co-promoteur du” Gypsy King “), ce Wilder-Fury III qui donne beaucoup moins envie vu le déroulement du II pourrait avoir lieu à Macao, en Chine, après étude des possibilités de le mettre en place en dehors des États-Unis dans le courant de l’année en raison de la peste sur le sol américain. Tyson s’en fiche car il se dit (à juste titre) supérieur. Tout comme faire face à Anthony Joshua ne l’inquiète pas. “Wilder est plus dangereux que lui, croit-il. Joshua n’est pas dangereux du tout. Il ressemble à un gros bébé à câliner … Il ne pouvait même pas tenir mes bougies. Il n’y a qu’un seul champion invaincu, intouchable, impossible à briser . Moi. “Confinement ou pas, Tyson Fury est resté Tyson Fury.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici