Présentation d’un livre sur la CPI pour promouvoir la lutte contre l’impunité en Côte d’Ivoire

0
109


Publié le
27.08.2020 à 19h18
par
APA

Le militant ivoirien des droits humains Ali Ouattara, a présenté jeudi à Abidjan, lors d’une cérémonie d’inauguration, son livre intitulé «Côte d’Ivoire – Cour pénale internationale (CPI): mariage d’amour ou de raison?», Un livre qui vise à promouvoir la lutter contre l’impunité en Côte d’Ivoire. Cet ouvrage de 127 pages publié aux éditions Alqalam est un appel aux acteurs étatiques et non étatiques à contribuer à la construction de la paix par la justice.

«L’impunité d’aujourd’hui est le crime de demain. L’impunité est un encouragement à la récidive pour les bourreaux et un encouragement à la vengeance pour les victimes. Seule la justice peut mettre fin à l’impunité. Alors travaillons ensemble pour lutter contre l’impunité », a exhorté Ouattara dans un discours.

Ce travail, a-t-il également expliqué, est pour lui une manière de rendre hommage aux millions de victimes dans le monde et en Côte d’Ivoire. “Mon livre est également une contribution aux débats sur la justice internationale et la promotion de la lutte contre l’impunité”, a ajouté l’auteur.

Avant lui, le Dr Adama Yéo, enseignant-chercheur à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké (centre ivoirien) qui a présenté le livre, a estimé qu’il s’agissait d’un ouvrage “à la fois moralisateur et critique”. Selon lui, l’objectif de l’auteur est de montrer que la justice est un puissant levier pour construire la paix et la démocratie.

«Le livre, qui compte 127 pages, comporte trois parties qui sont la souveraineté de la Côte d’Ivoire et de la CPI, le rôle de la société civile dans la lutte contre l’impunité et une vue panoramique de la justice transitionnelle dans le monde», a déclaré le Dr Yéo .

Avant lui, Mme Jelena Pia Cornella, autre militante des droits de l’homme et ancienne collaboratrice de l’auteur, qui a présenté la préface, a voulu que ce livre soit un ouvrage éducatif pour le grand public.

L’auteur du livre, Ali Ouattara, qui a passé plus de 37 ans d’activisme dans la défense des droits de l’homme, est enseignant de formation, expert-consultant en justice internationale et actuel président du conseil d’administration de la Coalition ivoirienne pour la Cour pénale internationale (CI-CPI).





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici