Présidentielle 2020: investi par l’Udpci, son parti, Mabri dépose sa candidature lundi

0
132


Publié le
29.08.2020 à 02h18
par
APA

Investi vendredi à Abidjan par son parti pour l’élection présidentielle ivoirienne du 31 octobre 2020, Albert Toikeusse Mabri, le président de l’Union pour la paix et la démocratie (Udpci, opposition), a annoncé lundi le dépôt de son dossier de candidature. M. Mabri, vêtu de blanc avec le logo de son parti en haut de son apparat, a été investi au Palais de la culture à Treichville, dans le sud d’Abidjan, devant quelque 6000 militants et sympathisants manifestement enthousiastes. Il avait sa femme, Solange Mabri, à ses côtés.

Les paroles d’investiture ont été prononcées par le président du Conseil d’honneur et de l’Ordre de l’Udpci Jean-Baptiste Elie Gueu, avant que le chef du parti arc-en-ciel, Albert Toikeusse Mabri, ne soit placé assis sur un fauteuil.

“Chers amis, je suis heureux de vous dire que grâce à votre mobilisation exceptionnelle, entre le 3 août et hier soir, nous avons réussi à remplir les conditions de parrainage requises”, une condition d’éligibilité, a-t-il déclaré. aux applaudissements des militants.

Pour mener à bien son combat pour «la renaissance de la Côte d’Ivoire», l’Udpci veut unir les forces politiques et sociales à son idéologie. Dans cet esprit, M. Mabri a annoncé une plate-forme de parti avec des partis, des organisations de la société civile, des syndicats et des structures socioprofessionnelles.

Relevant des écrits dans la presse, aujourd’hui, il lui a dit que “moins de 100 000 sponsors ne valent pas 1 million de sponsors”, se demandant “d’où vient cette question et quel est le sens de cette comparaison?”.

Dans son discours à l’occasion de son investiture, le chef de l’Etat sortant Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp, pouvoir), a déclaré avoir obtenu 1 million de parrainages pour l’élection présidentielle d’octobre 31, 2020.

M. Mabri a observé qu ‘«un million de sponsors n’équivaut pas à un million de voix», avant d’ajouter «on sait comment le million de sponsors ont été obtenus, dans le mensonge, dans la fraude, dans les fausses promesses, dans la tricherie».

“Un million de parrainages ne veut pas dire 1 million de voix et les Ivoiriens vont le démontrer” à l’issue du scrutin, a-t-il insisté. Pour M. Mabri, le parrainage citoyen n’est pas démocratique car l’électeur ne fournit pas de soutien sur une base discrétionnaire.

S’il est élu, M. Mabri promet, au niveau des institutions de la République, de faire un «toilettage de base de la Constitution» afin d’en faire un véritable instrument démocratique, de mettre en place la Haute Cour de Justice.

Selon lui, la Commission électorale indépendante semble également “déséquilibrée” au point de ne pas jouir de la confiance du peuple. Il s’est engagé à “doter la Côte d’Ivoire d’institutions démocratiques, fortes et limitées”.

“Un gouvernement n’est pas une équipe de combat et il n’est pas toujours efficace qu’il soit gonflé de tous les effets pervers sur le train de vue de l’État”, a-t-il poursuivi, promettant une “entreprise serrée, cohérente et compétente”.

Par ailleurs, «l’administration ivoirienne devra être assainie dans le sens d’une plus grande rigueur et d’un véritable esprit civique afin de consacrer plus de ressources au bien-être de nos populations», a-t-il déclaré.

Le président de l’Udpci veut être un fédérateur. Il prétend construire la nation ivoirienne en étant “ami de tous et ennemi de personne”. C’est pourquoi il veut gouverner la Côte d’Ivoire «avec le soutien de Laurent Gbagbo (…) sous les sages conseils d’Henri Konan Bédié» et «les bénédictions» de M. Ouattara.

“Je serais heureux de gouverner avec toutes les jeunes générations, avec évidemment le soutien de Soro Guillaume (ex-président de l’assemblée nationale, actuellement en France)”, a ajouté M. Mabri, qui s’est engagé à œuvrer pour donner Côte d «Ivoire un destin de grandeur.





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici