Prières et invocations pour la paix et la tranquillité sociale et contre le coronavirus – Le Sahel

0
121


Partager c’est aimer!

La communauté musulmane du Niger a célébré dans la nuit du mardi 19 au mercredi 20 mai 2020, “la nuit du Destin” ou “Laylatoul-Qadr”. Plusieurs autorités politiques ont intensifié l’éclat de cette nuit par leur présence aux veillées religieuses organisées un peu partout sur le territoire national. Ici à Niamey, le président de l’Assemblée nationale, SE OusseiniTinni, le Premier ministre, chef du gouvernement, SE. Brigi Rafini, des membres du gouvernement et plusieurs personnalités se sont rendus à la Grande Mosquée des Prières pour honorer cette tradition musulmane caractérisée par des sermons, la lecture du Saint Coran, des prières et des invocations.

Cette année, la célébration de la nuit du destin s’est déroulée dans un contexte particulier, celui de la maladie des coronavirus, COVID-19. Ainsi, le président par intérim de l’Association islamique du Niger, le cheikh Djibril Soumaila Karanta, dans son sermon de rappel historique de l’importance de la nuit du destin, a déclaré que les fidèles musulmans doivent profiter de cette nuit bénie pour implorer Allah le Tout-Puissant afin qu’il puisse descendre sa grâce et sa miséricorde sur notre pays et nous épargner de tout mal.

Dans la même veine, M. Youssou Mounkeila, secrétaire général de l’Association islamique du Niger, a rappelé que ce soir, “selon le Coran, c’est l’équivalent de 1000 mois de culte”. “C’est également au cours de cette nuit que tout est décidé dans la vie du musulman par son créateur”, a-t-il expliqué. La «nuit du destin», a-t-il dit, est une nuit bénie pendant laquelle les prières et les invocations doivent être multipliées. En conséquence, M. Youssou Mounkeila a demandé aux fidèles musulmans de prier pour que Dieu protège les populations de notre pays de cette pandémie et de toute autre maladie.

Présent à la veillée de prière, le Premier ministre, chef du gouvernement, Brigi Rafini a déclaré son souhait de voir le peuple nigérien «continuer à bénéficier de la grâce de Dieu dans la lutte contre ce virus, qui est géré grâce à la bénédiction d’Allah. “. Il a également souhaité à l’occasion de cette nuit qu’il la décrive comme une “nuit exceptionnelle” qu’Allah bénisse le Niger et qu’il nous sauve de la pandémie de coronavirus, la maladie du siècle. Cependant, le chef du gouvernement a appelé la communauté musulmane à respecter les mesures préventives édictées à cet effet par les autorités sanitaires.

A noter que lors de cette cérémonie religieuse, les oulémas ont procédé à la lecture du Saint Coran et qu’une Fatiha a été dite afin que les prières soient exaucées et que la paix, et la tranquillité sociale soient consolidées dans notre pays, dans la sous-région et dans le monde. Enfin, il convient de préciser, outre la mosquée des grandes prières, que les autres mosquées de la capitale ont été, pendant cette nuit, animées par des séances de prières collectives, d’invocations et de prédications.

Issoufou A. Oumar (onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici