Processus électoral: les non-affiliés élèvent la voix et défient le Président de la République (Déclaration)

0
41



Dans un communiqué rendu public le mercredi 8 juillet 2020 au siège du parti Dubara, les partis politiques non affiliés ont rejeté le nouveau chronogramme de la CENI qui rapporte les habitants du 1euh Novembre 2020 au 17 janvier 2021. Ils ont donc exigé la tenue des locaux avant les élections législatives et présidentielles. “Nous restons fermes sur l’organisation des élections locales avant toutes les autres car c’est techniquement faisable”, nous lisons dans la déclaration. Les non-affiliés ont également proposé deux dates, le 6 novembre ou le 13 novembre 2020, pour la tenue des réunions municipales et régionales.

Transfert d'argent Zeyna bis

Le Groupe des Parties non affiliées a également déclaré “Apprenez avec amertume qu’au lieu d’une carte biométrique, c’est plutôt une carte sécurisée que la CENI entend délivrer aux électeurs”. Les non-affiliés ont donc demandé un audit des listes électorales avant les élections et ont déclaré qu’ils resteront vigilants tout au long du processus de création et de distribution des cartes électorales.

Dans le communiqué, le groupe non affilié a également évoqué le cas de l’enrôlement de Nigérians de la diaspora, et selon eux, “La seule raison donnée par la CENI (Covid-19) ne tient pas”.

C’est pour toutes ces raisons, et bien d’autres, que le Groupe des partis non affiliés a exprimé la nécessité de convoquer une nouvelle session du Conseil national pour le dialogue politique (CNDP). Les non-affiliés ont également appelé le Président de la République à s’impliquer personnellement “Afin d’apaiser le climat politique nigérien tant qu’il est encore temps”.

(actuniger.com)





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici