Processus électoral: l’opposition maintient ses demandes d’élections libres, transparentes et inclusives dans les délais

0
47



C’est à nouveau par un simple nouveau communiqué de presse publié ce vendredi 17 juillet 2020 que l’opposition politique nigériane est revenue à la charge sur la question du processus électoral en cours. Dans son communiqué de presse, l’opposition a indiqué qu’elle avait suivi “Sans surprise”, la présentation par le Premier ministre, président du CNDP, des conclusions de la réunion du Conseil national du dialogue politique à laquelle elle n’a pas participé. Selon l’opposition, le Premier ministre ” déguisé les conclusions de cette réunion et recueilli des avis sur les questions essentielles relatives aux élections locales, au vote des Nigérians dans la diaspora et à l’organisation d’élections libres, transparentes et inclusives conformes aux normes internationales, dans les délais statutaires ».

Transfert d'argent Zeyna bis

Dans son communiqué de presse, l’opposition a également réitéré ses demandes concernant «La tenue d’élections locales avant les élections présidentielles; l’inscription et le vote des Nigérians de l’extérieur; la dissolution de la CENI; la démission de membres de la Cour constitutionnelle pour violation de leur serment ».

Tout en se réjouissant «Voir ses positions sur les élections locales et le vote des Nigérians dans la diaspora partagés par le Groupement des partis politiques non affiliés (GPPNA), l’Alliance pour la République (APR) et l’écrasante majorité des partis politiques de la présidentielle mouvement (MRN) “, l’opposition a fait appel à “Tous les partis politiques, associations et tous les Nigérians qui aiment la paix et la justice, à se mobiliser sur un large front pour mettre fin à la volonté manifeste du PNDS-Tarayya de truquer les prochaines élections”.

Communiqué de presse de l'opposition 17 07 2020

(actuniger.com)





Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici