Quatre thèmes d’actualité au centre des discussions – Le Sahel

0
43


Partager c’est aimer!

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, M. Ouhoumoudou Mahamadou, a présidé le 18 juin dernier à son cabinet, les assises  d’un séminaire gouvernemental,  porté sur 4 thèmes, à savoir : l’approche genre et la promotion de la femme ; l’approche Nexus-Humanitaire-Développement au Niger; la promotion de l’économie des conférences et le foncier rural. C’est le deuxième du genre depuis l’installation du gouvernement. Le premier séminaire s’est tenu le 8 mai 2021 au tour de la Déclaration de Politique Générale (DPG) du Gouvernement et le programme des 100 premiers jours du Président de la République.

En procédant à l’ouverture des travaux, le Chef du gouvernement a présenté les thèmes à discuter lors de ce séminaire, avant de décliner les objectifs attendus sur chaque point.

S’agissant de l’approche genre et la promotion de la femme, le Premier ministre a indiqué qu’il s’agit de sensibiliser les membres du gouvernement sur la Politique  Nationale Genre, notamment ses objectifs et ses grandes orientations. Concernant le second thème, a poursuivi le Chef du gouvernement, « il s’agit de rappeler aux  membres du gouvernement que depuis  la Conférence d’Istanbul en 2016, il y a une nouvelle approche qui a été introduite en matière de gestion de crises humanitaires : C’est l’approche Nexus-Urgence-Développement ». «Dans le cadre de cette approche, il s’agit, non seulement de répondre aux besoins d’urgence des populations, mais aussi de veiller  à ce que ces populations soient beaucoup plus résilientes. Et donc, qu’elles ne retombent pas encore dans une situation d’urgence après la première intervention humanitaire », a expliqué M. Ouhoumoudou Mahamadou.

En évoquant l’objectif précis du séminaire relatif à ce thème, le Premier ministre a noté qu’il consiste à « sensibiliser les membres du gouvernement  sur l’opérationnalisation de cette approche ici au Niger et en particulier sur le rôle que chaque institution, chaque secteur doit jouer dans ce cadre».

Pour ce qui est de la politique de l’économie des conférences, le Chef du gouvernement a tenu a rappeler que le Niger a eu l’honneur d’organiser en 2019 le sommet extraordinaire de l’Union Africaine sur le lancement de la Zone de libre-échange continentale. « Et à la faveur de l’organisation  de ce sommet, une agence avait été créée, l’Agence UA 2019, qui avait pour mission de préparer et d’organiser cette conférence », a-t-il souligné.  Ensuite, a-t-il déclaré « compte tenu du succès enregistré par cette agence et également compte tenu de toutes les infrastructures économiques réalisées à cette occasion, l’idée est venue de créer une autre agence qui s’appelle l’ANEC, Agence nationale de l’économie des conférences afin que le Niger puisse tirer profit  de son expérience d’organisation du sommet Niger UA 2019, mais aussi de toutes ces infrastructures économiques nouvelles  dans la ville de Niamey, et qui permettent au Niger de pouvoir organiser des grands événements et des conférences quelle qu’en soit leur importance ».

Par rapport au thème portant sur le foncier rural, M. Ouhoumoudou Mahamadou a indiqué qu’il s’agit de discuter autour de l’ambition du pays de se doter d’une politique nationale du foncier rural. En effet, selon le Premier ministre cette ambition est née à la suite des différents séminaires et ateliers  qui ont été organisés dans le cadre de l’évaluation de notre politique de code rural. « Il avait été suggéré qu’on aille plutôt vers une véritable politique nationale de foncier rural », a dit le Chef du Gouvernement, tout en précisant qu’un document avait été élaboré et soumis au gouvernement précédent dans le cadre d’un séminaire gouvernemental au cours duquel des observations et des recommandations ont été faites allant dans le sens de l’enrichir à l’occasion d’un autre séminaire. Tel est l’objectif du présent séminaire sur cette question, a relevé le Chef du gouvernement.  Il s’agit aussi, selon le Premier ministre, d’examiner le document de cette politique nationale du foncier rural et son plan d’action afin de les adopter et de les soumettre au gouvernement pour approbation.

Oumar Issoufou(onep)



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici