rebond des infections et des décès après la réouverture des mosquées

0
64



Publié le: Modifié:

Les autorités iraniennes ont enregistré une forte augmentation du nombre de décès et de nouvelles infections à coronavirus au cours des dernières 24 heures, peu après la décision de rouvrir les mosquées dans les zones les moins touchées par l’épidémie.

Dernier saut ou début d’une deuxième vague potentielle? C’est la question que se posent les autorités iraniennes, lundi 4 mai, après avoir enregistré un net rebond des nouvelles contaminations et décès de coronavirus, qui fait suite à la réouverture des mosquées dans les comtés les moins touchés du pays.

Entre dimanche midi et lundi à midi, 74 décès supplémentaires ont été enregistrés, portant à 6 277 le nombre de morts causés par le virus, a annoncé le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour. Un rapport quotidien qui représente un net rebond par rapport à la veille, où la République islamique avait fait 47 morts, rapport quotidien le plus bas enregistré en 55 jours.

Selon Kianouche Jahanpour, 1 223 nouveaux cas d’infection ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures, portant le total des cas confirmés à 98 647.

Une demi-heure maximum pour prier

Fermé pour la plupart depuis fin février, l’État a autorisé la réouverture des mosquées pour les fidèles dans 132 comtés considérés comme à faible risque de propagation du virus. Le comté est une subdivision de la province, l’Iran compte 434 comtés répartis sur 31 provinces.

Selon le ministère de la Santé, les fidèles doivent porter des masques et des gants avant d’entrer, ne peuvent rester qu’une demi-heure au moment de la prière en utilisant leurs outils de prière personnels.

Les mosquées doivent également s’abstenir d’offrir de la nourriture et des boissons, fournir des désinfectants pour les mains et désinfecter toutes les surfaces, selon un communiqué cité par l’agence semi-officielle Isna.

Selon le ministère de la Santé, 79 397 des patients hospitalisés depuis l’annonce des premiers cas du nouveau coronavirus en février, ont quitté l’hôpital alors que 2 676 patients sont dans un état critique.

Il a déclaré que l’Iran faisait partie des “cinq premiers pays du monde” avec le plus grand nombre de reprises.

A l’étranger, mais aussi à l’intérieur du pays, certains soupçonnent les chiffres officiels d’être largement sous-estimés.

Avec AFP



Source

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici